Rennes par

Ben Arfa y croit dur comme fer

Commentaire(s)
Hatem Ben Arfa reste optimiste.

"C'est une déception mais on ira à Séville pour se qualifier", a réagi Hatem Ben Arfa après le match nul (3-3) du Stade Rennais face au Betis, hier soir au Roazhon Park en 16e de finale aller de la Ligue Europa. Le discours empreint d'optimisme du milieu offensif Breton n'est pas une façade : il traduit sa volonté exacerbée d'aller jouer crânement sa chance en Andalousie jeudi prochain, après que son équipe a échoué à conserver un score en sa faveur en concédant l'égalisation en toute fin de match.

"On a encore toutes nos chances", a-t-il poursuivi, dans des propos rapportés par L'Equipe. "Pour moi, c'est du 50-50. On reste sur un match nul, mais on sait désormais qu'on a les qualités pour aller marquer là-bas. Ce troisième but ne change pas tout, c'est une histoire d'état d'esprit. En se rendant à Séville avec 3-2 en notre faveur, on aurait pu jouer en reculant. Là, on sait qu'on doit aller chercher un résultat. C'est peut-être un mal pour un bien, on va s'adapter à cette situation."

16es C3