L.Europa par

Les Grands Bretons étaient en Rouge-et-Noir (résumé et notes Rennes-Arsenal)

Commentaire(s)
Le SRFC a pris le meilleur sur Arsenal (3-1), ce jeudi soir en Ligue Europa.

Mené rapidement, le Stade Rennais a renversé Arsenal (3-1), ce jeudi soir lors des huitièmes de finale aller de la Ligue Europa. Timorés puis brillants, les Rouge-et-Noir débarqueront jeudi prochain à Londres avec confiance !

Ligue Europa - 1/8ème de finale (aller)
Stade Rennais FC - Arsenal : 3-1 (1-1)
Buts : B.Bourigeaud (42ème), Nacho Monreal (65ème c.s.c.), I.Sarr (88ème) pour le SRFC ; A.Iwobi (4ème) pour Arsenal.

Dans un Roazhon Park chauffé à blanc, la partie commençait de la pire des façons pour les Rouge-et-Noir. Sur sa première situation, Arsenal faisait mouche par l'intermédiaire d'Alex Iwobi, dont le centre a priori anodin terminait sa course dans le petit filet opposé d'un Tomas Koubek pas exempt de tout reproche (0-1, 4ème). Sonné, le SRFC flirtait ensuite avec la correctionnelle. Sur une nouvelle accélération d'Iwobi, Lucas Torreira était servi en plein coeur de la surface et décochait une frappe du droit à bout portant. Cette fois-ci, le dernier rempart breton se montrait décisif, en détournant le cuir sur sa gauche (12ème). Le temps avançait et les protégés de Julien Stéphan continuaient de balbutier leur football. Les Gunners en profitaient alors pour combiner avec aisance et se montraient à nouveau menaçants, sur une tentative du droit décochée dans la surface par Shkodran Mustafi, trop croisée et hors cadre (31ème). Quelques minutes plus tard, le Stade Rennais parvenait enfin à se rapprocher du but londonien.

Rennes se rebiffe, Sokratis voit rouge !

Sur un beau numéro de soliste, Hatem Ben Arfa se faisait déséquilibrer par Sokratis, qui concédait un coup-franc bien placé et écopait d'un jaune mérité (34ème). La tentative du pied gauche de "HBA" ne trompait pas la vigilance de Petr Cech, solide au sol, mais lançait un vrai temps fort rennais. En dedans jusqu'alors, Ismaïla Sarr sortait de sa boîte sur une très bon ballon de son meneur de jeu. Proche de la surface, il contraignait Sokratis à l'obstruction. L'arbitre central n'hésitait pas et dégainait un second jaune, et donc le rouge, pour le défenseur grec (41ème). Sur le coup-franc qui suivait, Benjamin Bourigeaud se heurtait au mur anglais mais enchaînait avec une demi-volée limpide du pied droit, qui allait nettoyer la lucarne gauche de Cech (1-1, 42ème). Le Roazhon Park pouvait chavirer de bonheur. Sarr, peu avant la pause, avait même le ballon de l'avantage mais le Sénégalais ne parvenait pas à concrétiser l'offrande de Ramy Bensebaini (45ème).

Un début de seconde mi-temps canon !

Après la pause, Rennes redémarrait le second acte tambour battant et mettait rapidement la défense d'Arsenal au supplice. Bourigeaud sollicitait d'abord Cech par deux fois (49ème, 50ème). Le portier des Gunners n'avait pas le temps de se refroidir puisque Sarr (60ème) puis Ben Arfa (62ème) le mettaient également à contribution. À force de plier, les hommes d'Unai Emery finissaient logiquement par rompre. Sur un centre de Mehdi Zeffane, décoché depuis le couloir droit, Nacho Monreal envoyait le cuir dans ses propres filets (2-1, 65ème). Désormais devant au tableau d'affichage, le Stade Rennais ne s'arrêtait pas en si bon chemin et profitait du soutien des 29 171 spectateurs du Roazhon Park pour aller chercher le break. Ce dernier mettait toutefois de nombreuses minutes à venir... Petr Cech repoussait l'échéance sur une nouvelle frappe tendue de Ben Arfa puis Adrien Hunou se trouvait trop court sur un bon centre de Sarr (77ème).

Une fin en apothéose

Au courage, les hommes de Julien Stéphan parvenaient finalement à faire fructifier leur domination écrasante et à prendre deux buts d'avance, sur une merveille de centre enroulé du gauche signé de l'entrant James Léa-Siliki. Seul au second poteau, Ismaïla Sarr n'avait alors plus qu'à convertir l'offrande, expédiant sans pitié sa tête dans les filets de Gunners dépassés et assommés (3-1, 88ème). Pour le tout premier huitième de finale de Ligue Europa de son histoire, le Stade Rennais a plus que répondu présent. Énormes, les Rouge-et-Noir ont pris une sérieuse option sur la qualification pour le prochain tour de la compétition. Pour l'atteindre, il faudra tenir le choc à l'Emirates Stadium de Londres, jeudi soir prochain (21 heures) lors de l'acte retour. Une mission périlleuse sur le papier, mais avec ces Bretons là, rien ne semble impossible !

LES NOTES

Rennes : Koubek (5) - Zeffane (6), Da Silva (6,5), Mexer (5,5), Bensebaini (6,5) - André (Cap.) (6,5), Grenier (6,5) - Sarr (7), Ben Arfa (7,5), Bourigeaud (7) - Hunou (6).

Arsenal : Cech (6) - Mustafi (3,5), Sokratis (3), Koscielny (Cap.) (4), Monreal (3) - Xhaka (4), Torreira (5,5) - Mkhitaryan (4), Özil (4,5), Iwobi (6) - Aubameyang (3,5).

8es C3
6 photos : Matchs : Rennes 3 - 1 Arsenal