L1

Nice se fait reprendre par Toulouse (résumé)

L'OGC Nice et le Toulouse FC se sont quittés dos à dos (1-1), ce vendredi soir en Ligue 1.

En ouverture de la 29ème journée de Ligue 1, l'OGC Nice et le Toulouse Football Club se sont quittés dos à dos (1-1), ce vendredi soir à l'Allianz Riviera. Un résultat logique au vu de la physionomie de la rencontre, agréable à suivre même si relativement pauvre en occasions franches. Avec ce partage des points, Nice grimpe provisoirement au 8ème rang (41 points). Le TFC, de son côté, monte à la 14ème place (32 points).

Ligue 1 - 29ème journée
OGC Nice - Toulouse FC : 1-1 (1-0)
Buts : W.Cyprien (20ème) pour l'OGCN ; F.Mubele (88ème) pour le TFC.

À la maison, les Aiglons réalisaient la meilleure entame. Les hommes de Patrick Vieira montraient de très belles choses en début de rencontre mais manquaient de justesse dans le dernier geste, à l'image de plusieurs centres qui ne donnaient rien. Dominateurs face à des Toulousains peu inspirés, les Rouge-et-Noir finissaient fort logiquement par faire la différence. Sur un coup-franc à 30 mètres des buts, Wylan Cyprien, d'une frappe flottante du pied droit, faisait mouche et trompait un Mauro Goicoechea pas exempt de tout reproche (1-0, 20ème). Dans un gros temps fort, l'OGC Nice flirtait ensuite avec le break, toujours sur coup-franc, toujours botté par ce même Cyprien. Cette fois-ci, la tentative de l'ancien lensois, des 20 mètres, venait frapper la transversale des Violets (23ème). Sur le reculoir, le TFC ne montrait rien et continuait de subir le temps avançant. Quelques minutes avant la pause, Youcef Atal, bien servi par Christophe Hérelle, voyait sa tentative être détournée par le dernier rempart toulousain (40ème).

Au retour des vestiaires, Toulouse revenait avec de meilleures intentions. Conséquence logique : les débats s'équilibraient et des actions intéressantes se déployaient de part et d'autre du terrain. Le TFC se créait même sa première occasion franche. Sur une déviation de la tête de Christopher Jullien, Max-Alain Gradel se retrouvait seul dans la surface, mais galvaudait cette offrande en ratant complètement sa reprise (58ème). Le Gym répondait quelques instants plus tard par le virevoltant Allan Saint-Maximin, qui, d’une lourde frappe à bout portant, obligeait Goicoechea à la parade (62ème). Atal s'essayait ensuite, sans plus de réussite (64ème), puis Kelvin Amian sauvait purement et simplement les siens en détournant une frappe de Cyprien consécutive à un contre supersonique (72ème). Le temps continuait d'avancer et le TFC se montrait de plus en plus à l'aise sur la pelouse, face à des Aiglons sur le reculoir. À force de pousser, les Violets finissaient par recoller. À la réception d'un long centre d'Ibrahim Sangaré, Yaya Sanogo tentait sa chance mais Walter Benitez faisait front et repoussait le cuir... dans les pieds de l'entrant Firmin Mubele, qui se montrait adroit dans un angle fermé pour égaliser (1-1, 88ème).

L'HOMME DU MATCH

Christophe Hérelle : Dans une position inhabituelle de latéral droit, le défenseur axial de formation a livré un très bon match pour l'OGC Nice. Jamais pris à défaut sur le plan défensif (2 tacles, 2 duels aériens remportés), il a contenu Max-Alain Gradel, qui n'est pourtant pas le premier venu. Sur les phases offensives, il a également apporté de bonnes choses (88% de passes réussies, 1 dribble, des centres de qualité). Une vraie découverte dans ce nouveau rôle.

29E JOURNéE L1