France par

Didier Deschamps sans pitié avec Adil Rami !

Commentaire(s)
Adil Rami est désormais bien loin de l'équipe de France...

Blessé, puis relégué sur le banc de touche de l'OM depuis le début de l'année, Adil Rami a perdu sa place en équipe de France, malgré son statut de champion du Monde. Et pour cause, Didier Deschamps ne le considère plus comme un footballeur.

Habile communiquant, Didier Deschamps n'est pas du genre à donner du grain à moudre à la presse, ni à exposer médiatiquement ses joueurs. Alors, lorsqu'il se permet d'adresser publiquement des reproches à l'une de ses ouailles, comme ce fut le cas récemment au sujet de Benjamin Mendy et de ses problèmes physiques récurrents, le sélectionneur tricolore surprend.

Ce mardi, dans un entretien accordé à l'AFP, c'est dans la marre d'Adil Rami qu'il jette un énorme pavé. Non convoqué pour les deux prochains matchs des Bleus contre la Moldavie (vendredi) et l'Islande (lundi), le défenseur de l'OM "n'est plus footballeur" selon Deschamps. "Il y a un petit moment que malheureusement pour lui, il n'est plus footballeur parce qu'il a eu des pépins. Et là, même s'il est revenu dans le groupe, il joue très peu."

En fait, depuis le 22 décembre 2018, Rami ne joue plus du tout. Devancé par les jeunes Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car dans la hiérarchie des axiaux de Rudi Garcia, le défenseur de 33 ans paie un mauvais début de saison qu'il avait lui-même accordé à un "burn-out" post-Mondial. Deschamps, qui observe cette situation de loin, n'a aucune certitude sur son retour à son meilleur niveau. "Est-ce qu'il a la capacité ? Oui. Est-ce qu'il va le faire ? Je n'ai pas la réponse, il n'y a que lui qui pourra me la donner." Rami, qui avait émis l'hypothèse de prendre sa retraite internationale après la Coupe du Monde, n'est pas prêt de reposer ses valises à Clairefontaine...

Commentaire(s)