Mercato par

Liverpool n'a pas oublié Ruben Neves

Commentaire(s)
Liverpool fait les yeux doux à Ruben Neves

Ruben Neves quittera-t-il Wolverhampton cet été ? Déjà annoncé partant l'été dernier après sa très belle saison en Championship, le milieu portugais est toujours dans le viseur de Liverpool.

Déjà pisté par Liverpool l'été dernier, Ruben Neves pourrait bien voir les Reds revenir à l'assaut pour le recruter cet été. Le milieu portugais de 22 ans, titulaire indiscutable avec Wolverhampton, a reçu les compliments de l'adjoint de Jürgen Klopp ce mercredi, dans un entretien pour O Jogo. Formé à Porto, avec qui il deviendra le plus jeune capitaine de l'histoire du club à seulement 18 ans, le Lusitanien ne cesse d'impressionner les scouts et autres spécialistes du ballon rond depuis ses débuts en professionnel, en 2014. 

Parti contre 17,90 millions d'euros à Wolverhampton à l'été 2017, Neves a rapidement pris ses marques dans la formation britannique, au fort accent lusophone (Jorge Mendes omniprésent, de nombreux joueurs portugais dans les rangs...). Il réussit parfaitement sa première saison outre-Manche, en D2 Britannique, et arrache la montée en Premier League en mai dernier. S'il était déjà dans le viseur des plus grands clubs européens dont Liverpool, le natif de Santa Maria da Feira a privilégié la stabilité pour découvrir la première division (34 matchs TCC cette saison, 4 buts, 3 passes). 

Cette saison, les belles promesses ont été confirmées et Ruben Neves a déjà fait l'objet d'un intérêt de la Juventus Turin. Mais visiblement, le Portugais plait aussi énormément à Liverpool, comme l'a expliqué Pepijn Lijnders, l'assistant de Jürgen Klopp chez les Reds. "Je le connais très bien, je connais ses ambitions, sa passion pour le jeu, son professionnalisme", confie Lijnders, qui a travaillé 7 ans à Porto, à O Jogo. "Je sais ce qu'il donne à l'équipe, et ce type de joueur nous intéresse toujours". Au vu des qualités du joueur et des clubs intéressés, le tarif pourrait rapidement monter... 

MERCATO LIVERPOOL MERCATO
Commentaire(s)