L1 par

Angers s'impose à Caen, le SMC passe lanterne rouge (analyse)

Commentaire(s)
Capelle et ses coéquipiers ont triomphé des Caennais.

Au terme d'une rencontre très disputée, Angers est venu à bout de Caen (0-1) au Stade Michel-d'Ornano pour ce match de la 32ème journée de Ligue 1. Les hommes de Stéphane Moulin, qui restaient sur cinq matches nuls en championnat, récupèrent enfin les trois points et consolident leur 12ème place au général. Quant à eux, les Caennais s'enfoncent dans les tréfonds du classement, 20èmes à 9 points d'Amiens (17e).

Ligue 1 - 32e journée 
Caen - Angers : 0-1 (0-0)
But : Reine-Adélaïde (61e) pour Angers.

LE FAIT DU MATCH

A la 88ème, Herman Moussaki, entré dix minutes plus tôt à la place de Khaoui, est tout proche de sauver les Normands. A deux mètres du but gardé par Butelle, le jeune Français de 20 ans reçoit un centre de Guilbert. Du bout du pied, il tente de pousser le ballon au fond des filets, mais la défense angevine fait l'effort et parvient à détourner le cuir en corner et évite l'égalisation. Symbole de cette rencontre, les Caennais ont manqué de réussite et de réalisme pour obtenir un résultat positif. 

LE BUT

1-0 (61e) : Angers ouvre le score ! Après un mouvement initié coté gauche par Flavien Tait, Pierrick Capelle se retrouve seul dans la surface et centre au point de pénalty. Jeff Reine-Adélaïde, pas inquiété, pousse le ballon du pied gauche au fond des filets. La défense caennaise pourra s'en vouloir, trop passive sur cette action. L'ailier de 21 ans inscrit là son deuxième but de la saison.

L'HOMME DU MATCH

Métronome du jeu angevin, Flavien Tait a régulé l'animation offensive de son équipe. A l'origine de l'unique but de cette rencontre, inscrit par l'ancien d'Arsenal, Reine-Adélaïde, ses multiples inspirations ont permis aux siens de bousculer les Caennais et d'obtenir une neuvième victoire en Ligue 1 cette saison. Alors qu'il a disputé l'intégralité des six dernières rencontres de son équipe, l'ailier de 26 ans a une nouvelle fois prouvé son importance dans le système mis en place par son coach.

LES CONSÉQUENCES

Un mois après la déroute face à l'AS Saint-Etienne (0-5), les Caennais retrouvaient le Stade Michel-d'Ornano, une occasion en or pour rassurer leurs supporters. Mais, trop limités, les Normands n'ont pas trouvé les clés pour venir à bout des hommes de Stéphane Moulin et enfin s'imposer en 2019 à domicile. La troupe du duo Courbis/Mercadal passe lanterne rouge du championnat (à 9 points d'Amiens, 17ème) et s'enfonce encore un peu plus dans la crise.

Alors qu'Angers ne s'était plus imposé en Ligue 1 depuis le 16 février dernier (depuis Nice, 1 défaite et 5 matchs nuls), le SCO a brisé la mauvaise série en Normandie. Au terme d'une rencontre maîtrisée, les partenaires de Thomas Mangani ont empoché trois points bien mérités et consolident leur 12ème place au général. Ils se déplaceront vendredi prochain au Groupama Stadium pour affronter l'Olympique Lyonnais.

32E JOURNéE L1
Commentaire(s)