L1 par

Lille donne une véritable leçon au PSG et retarde son sacre ! (résumé et notes)

Commentaire(s)
Les Lillois ont atomisé le PSG.

Le choc entre le LOSC et le PSG a tourné à la correction ce dimanche soir, lors de la 32e journée de Ligue 1 ! En supériorité numérique pendant près d'une heure, les Dogues ont écrasé le leader parisien (5-1) qui devra encore patienter pour être sacré champion de France.

Ligue 1 - 32e journée
Lille OSC - Paris Saint-Germain : 5-1 (1-1)
Buts : Meunier c.s.c (7e), Pépé (51e), Bamba (65e), Gabriel (71e), Fonte (84e) pour Lille, Bernat (11e) pour le PSG.

En 2011, Lille avait fêté son titre de champion de France au Parc des Princes grâce à un point obtenu dans la capitale. Ce dimanche, le PSG avait l'opportunité de boucler la boucle et d'être sacré au stade Pierre-Mauroy de Lille, une semaine après une première tentative manquée devant son public face à Strasbourg. Le choc attendu entre le leader et le dauphin tient toutes ses promesses et les deux formations livrent une première mi-temps exceptionnelle. Il ne fallait d'ailleurs pas être en retard puisque dès l'entame du match, Meunier combine avec Alves dans la surface lilloise. La frappe du belge est coupée par Mbappé qui pousse le ballon au fond mais l'arbitre de touche lève son drapeau (2e). Après une première réaction sur un long ballon de Mendes vers Rémy (5e), les Dogues multiplient les passes dans les espaces réduits sur le côté droit afin de construire leur action. De celle-ci découle un centre d'Ikoné. Xeka dévie légèrement le ballon de la tête et Meunier, surpris par le léger changement de trajectoire, marque contre son camp (7e, 1-0) ! 

Avantage de courte durée pour le LOSC puisque quelques minutes plus tard, Mbappé décroche pour initier une action parisienne. En un éclair, le Français se retrouve avec le ballon côté droit et adresse un centre en direction de Bernat au second poteau dont la reprise du plat du pied gauche à bout portant fait mouche (11e, 1-1). Très en vue en ce début de match, Mbappé conclut une course supersonique par un second but en faveur du PSG mais il est de nouveau signalé en position illicite au départ de l'action (13e). Au milieu d'une première période haletante et marquée par deux buts refusés, le PSG perd son capitaine, Thiago Silva (16e) ainsi que Thomas Meunier (23e) sur blessures. Leurs sorties entraînent un réajustement tactique côté parisien mais les soucis s'amplifient avec l'exclusion de Bernat (36e) ! Pris dans son dos par l'appel de Pépé, l'Espagnol l'accroche par le bras alors qu'il est en position de dernier défenseur. Le PSG doit évoluer à dix pendant plus d'une mi-temps. Après quelques tensions entre les joueurs en fin de premier acte, les deux formations regagnent les vestiaires sur un score de parité (MT, 1-1).

En supériorité numérique, Lille assomme le PSG

Dès le retour sur la pelouse, Kehrer, en position idéale, reprend de la tête un coup franc de Paredes à bout portant mais sa tentative fuit le cadre (48e). Après cette énorme opportunité parisienne, les Lillois punissent. Suite à un jeu à trois dans le rond central, Ikoné lance Pépé en face à face avec Areola. L'attaquant ivoirien ne se fait pas prier et donne l'avantage aux siens (51e, 2-1). Ce second but intervient sur l'arme fatale des Lillois cette saison, à savoir une contre-attaque, arme dont Tuchel avait avoué se méfier comme de la peste avant ce match. D'autant plus que plus rien n'arrête les Dogues qui manquent deux grosses occasions de faire le break, de nouveau sur des contres (62e, 63e). Finalement, c'est sur une action construite que Bamba triple la mise et engendre l'explosion de joie de son entraîneur et des quelques 49.000 supporters lillois (65e, 3-1) ! 

Le stade Pierre-Mauroy est en fusion et l'euphorie s'intensifie avec le quatrième but des nordistes signé Gabriel, qui place une tête imparable au pied du poteau d'Areola (71e, 4-1). Le match tourne à la correctionnelle et comme on dit en Espagne, les Lillois aggravent le score en fin de match pour infliger une manita au leader parisien. A la retombée d'un corner de Pépé, Fonte, plein d'engagement, catapulte le ballon de la tête sous la barre (84e, 5-1) ! Le cauchemar s'arrête sur ce score pour le Paris Saint-Germain (FT, 5-1). Alors qu'ils avaient l'occasion de fêter leur titre au terme d'un match de gala chez le deuxième, les Parisiens repartent humiliés du Nord et devront attendre le match de mercredi face à Nantes (19h) pour tenter d'officialiser leur sacre. Pour les Dogues, cette victoire de prestige leur permet de prendre huit points d'avance sur l'OL et d'entrevoir plus que jamais un retour en Ligue des Champions.

LES NOTES

Lille : Maignan (6) - Celik (6), Fonte (7), Soumaoro (6), Koné (6) - Xeka (6), Mendes (7) - Pépé (8,5), Ikoné (6,5), Bamba (7) - Rémy (5,5)

PSG : Areola (2), Dagba (3), Silva (Non noté), Kimpembe (3) - Meunier (Non noté), Paredes (4), Verratti (5), Bernat (4) - Alves (3), Mbappé (5,5), Draxler (4)

32E JOURNéE L1
Commentaire(s)