EAG par

Frustré, Gourvennec préfère retenir la seconde mi-temps

Commentaire(s)
Guingamp et Gourvennec ont été malheureux en seconde période face à l'OM.

Ce weekend de la 33ème journée pourrait être un tournant décisif de la saison pour Guingamp. Battus par l'OM (1-3) sur sa pelouse, les Guingampais comptent 4 points de retard sur Dijon (barragiste). Malmené en première période et logiquement mené au score, l'EAG a rectifié le tir en seconde mi-temps, sans parvenir à égaliser, au grand dam de Jocelyn Gourvennec : "Ce n'est pas une bonne soirée parce qu'on ne prend pas de point (1-3). C'est un match un peu bizarre, chaque équipe a eu sa période. On a raté notre entame, on a été sanctionnés. On a corrigé à la mi-temps, ça a été nettement mieux après. On a pris le dessus et je trouve qu'on revient logiquement au score. On a fini fort physiquement, mais on n'a pas réussi à conclure pour revenir à 2-2."

Les Rouge-Et-Noir ont joué de malchance et se sont fait crucifier en fin de rencontre sur une frappe chirurgicale de Valère Germain : "La différence se fait sur le même type d'action, le même type de frappe où ça sourit pour l'équipe qui est bien classée et ça ne sourit pas pour l'équipe qui est mal classée. On a fait une très belle deuxième période, c'est ça que je veux retenir", a regretté l'entraîneur guingampais.

33e journée L1