Rennes par

Les éloges de Stéphan pour ses joueurs

Commentaire(s)
Julien Stéphan a trouvé ses joueurs héroïques lors de la finale de CDF.

Quarante huit ans plus tard, le Stade Rennais a soulevé la Coupe de France. Samedi soir, les Bretons ont renversé le Paris Saint-Germain pour s'adjuger, aux tirs au but (2-2 a.p ; 6 t.a.b. 5), le troisième titre de leur histoire dans cette compétition. Devant les micros des journalistes, Julien Stéphan est revenu sur l'exploit de ses joueurs : "C'est exceptionnel, c'est le paradoxe de Rennes, on gagne lorsqu'on ne nous attend pas. On était outsiders, mais les joueurs ont fait un match exceptionnel, plein de courage et d'abnégation. On vit de grands moments et ça vient récompenser une saison remarquable en émotions. On va la ramener en Bretagne (la Coupe), et ça nous fera une grande fête". Après une interminable période de disette, l'entraîneur rennais et ses troupes ramènent un trophée en Bretagne pour le plus grand plaisir des fans. "Et ça permet au club de grandir. On n'est plus des losers, mais un club qui a envie de gagner. C'est une victoire collective qui va rendre très fier tous les supporters Rennais. On va arrêter de leur parler de la «loose» pour leur parler de ce trophée, qui à mon avis va changer le cours de l'histoire du club", a déclaré Stéphan.

Après la réduction du score de ses joueurs, le coach français a senti "que les choses étaient en train de tourner". Comme il l'a rappelé, le staff et les joueurs n'ont rien laissé au hasard cette semaine, au moment de préparer cette finale : "On a eu huit jours pour bien préparer notre plan de jeu, en se doutant que la quasi-totalité des forces vives du PSG rentrerait. On a essayé d'annihiler le potentiel offensif du PSG, On n'a pas réussi à le faire au début, mais après la première demi-heure, on pensait que ça pouvait basculer. J'espérais secrètement qu'on revienne à 1-2 avant la mi-temps, c'est ce qui s'est passé". Julien Stéphan a ensuite ajouté : "La fébrilité a gagné les Parisiens et on a poussé très fort pour égaliser à 2-2. Mes joueurs ont été héroïques et fantastiques durant tout ce parcours", puis d'avoir une pensée pour les propriétaires du club : "Je suis très content pour la famille Pinault qui mérite cette immense joie au vu de tous ses investissements..."

Finale CDF