L1 par

Accroché à Rennes, Guingamp descend en Ligue 2 (résumé)

Commentaire(s)
Le Stade Rennais FC et l'En Avant Guingamp se sont quittés dos à dos (1-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Il n'y a pas eu de miracle au Roazhon Park. Ce dimanche après-midi, l'En Avant Guingamp ne s'est pas imposé dans le Celtico face au Stade Rennais, concédant le nul (1-1), lors de la 36ème journée de Ligue 1. Un partage des points synonyme de relégation en Ligue 2 pour le club des Côtes-d'Armor, qui a eu le penalty de la gagne dans les dernières secondes du temps additionnel. Le SRFC, lui, enchaîne un neuvième match de rang sans victoire en championnat et reste dans la seconde moitié de tableau.

Ligue 1 - 36ème journée
Stade Rennais FC - En Avant Guingamp : 1-1 (1-0)
Buts : I.Sarr (15ème) pour le SRFC ; A.Mendy (87ème) pour l'EAG.

Dans l’obligation de l’emporter pour conserver un petit espoir de maintien, l'En Avant Guingamp réalisait la meilleur entame. Marcus Coco décochait la première banderille mais trouvait un Tomas Koubek inspiré sur sa route (9ème). Bousculés, les Rennais ressortaient peu à peu à la tête de l'eau et parvenaient à ouvrir la marque sur leur première véritable occasion. En remportant brillamment son duel aérien face à Jérémy Sorbon et Christophe Kerbrat, M'Baye Niang lançait idéalement Ismaïla Sarr dans la profondeur. L'ailier sénégalais réalisait alors le geste parfait du pied droit et lobait astucieusement Marc-Aurèle Caillard sorti à son encontre (1-0, 15ème). Sonné par cette ouverture du score, l'EAG se montrait emprunté jusqu'à la pause et ne montrait plus grand chose. Sans forcer son talent, le SRFC regagnait tranquillement les vestiaires avec un petit but d'avance. Après la pause, Jocelyn Gourvennec lançait Alexandre Mendy dans la bataille, en lieu et place de Lucas Deaux.

Un changement offensif qui ne changeait pas la physionomie de la partie. Peu inspirés et en manque d'idées, les Guingampais peinaient à se montrer réellement dangereux offensivement. En fin de partie, les débats étaient relancés avec l’expulsion de Gerzino Niamsy pour deux cartons jaunes (79ème). Quelques minutes plus tard, Alexandre Mendy, après une frappe de Lebogang Phiri repoussée par Koubek, redonnait espoir à tout un peuple (1-1, 87ème). À l'assaut des buts rennais, l'EAG obtenait ensuite un penalty pour une faute de main de Ramy Bensebaini sur un centre de Jordan Ikoko (90ème). Marcus Thuram se présentait alors face à Koubek mais ratait complètement sa tentative du droit, facilement détournée par le portier tchèque (90ème+2). Dans la continuité de l'action, l'attaquant guingampais s'essayait ensuite de la tête, sans plus de réussite puisqu'il n'attrapait pas le cadre... L'EAG avait laissé passer sa chance : après six années passées dans l'élite, il évoluera en Ligue 2 la saison prochaine.

L'HOMME DU MATCH

Tomas Koubek : face à l'EAG, le dernier rempart du Stade Rennais a livré un match très solide, avec huit arrêts à son actif dont un décisif sur le penalty botté par Marcus Thuram en toute fin de match (90ème+2).

36E JOURNéE L1
Commentaire(s)