LDN par

Un énorme Cristiano Ronaldo envoie le Portugal en finale (analyse et notes de Portugal-Suisse)

Commentaire(s)
Ronaldo qualifie le Portugal

Cristiano Ronaldo a fait preuve d'un réalisme chirurgical pour envoyer le Portugal en finale de Ligue des Nations. Auteur d'un triplé, le Lusitanien a anéanti les espoirs suisses en deux minutes (3-1).

Ligue des Nations - Demi-finale
Portugal - Suisse : 3-1 (1-0)
Buts : Ronaldo (25ème, 88ème, 90ème) pour le Portugal. Ricardo Rodriguez (57ème, s.p) pour la Suisse. 

LE FAIT DE MATCH

L'arbitrage vidéo va encore faire parler... Le match aurait pu changer du tout au tout entre la 53ème et la 55ème minute. En effet, sur un sublime centre de Xherdan Shaqiri, Steven Zuber s'écroule dans la surface de réparation, visiblement accroché par Nelson Semedo. L'arbitre ne siffle pas de pénalty et le Portugal file en contre ! Dans la surface de réparation, Cristiano Ronaldo la joue intelligemment et laisse Bernardo Silva récupérer le ballon. Le gaucher crochète son défenseur et tombe dans la surface. Un pénalty logique est sifflé en faveur des Portugais mais l'arbitrage vidéo intervient, afin de juger d'une potentielle faute sur l'action offensive des Suisse. Résultat, après quelques minutes de flottement, l'arbitre accorde bien un pénalty, mais pour la Nati !  

LES BUTS

1-0 (25ème) : Cristiano Ronaldo fait tout le travail ! Parti légèrement excentré sur le côté gauche, le capitaine de la Seleçao s'enfonce balle au pied et obtient un très bon coup-franc, aux 25 mètres, à la suite d'un tacle de Kevin Mbabu. Le Turinois prend ses responsabilités et expédie le ballon côté gardien, avec une trajectoire flottante qui surprend Sommer.

1-1 (57ème) : Steven Zuber est très légèrement accroché dans la surface de réparation mais obtient un pénalty après intervention du VAR (voir ci-dessus). Ricardo Rodriguez s'en charge et trompe Rui Patricio, qui est pourtant sur la trajectoire. 

2-1 (88ème) : alerté dans la profondeur, côté droit, Bernardo Silva réalise un beau contrôle avant de centrer, en retrait, pour CR7. Le Portugais devance Akanji et trompe Sommer d'une frappe au ras du poteau droit.

3-1 (90ème) : parti en contre côté gauche sur un service de Guedes, Cristiano Ronaldo se débarrasse d'Akanji avec des passements de jambes avant d'enrouler, pied droit, petit filet opposé. Le Portugal file en finale de Ligue des Nations !

L'HOMME DU MATCH

Cristiano Ronaldo (Portugal) : si Xherdan Shaqiri s'est distingué sur le terrain par une prestation très complète, le capitaine de la Seleçao a fait preuve d'un sang-froid à toute épreuve pour punir les Suisses. Auteur d'un triplé, CR7 a réalisé le match le plus sérieux côté portugais (90% de passes réussies, 3 frappes cadrées, 5 duels gagnés).

LES NOTES

POR : Patricio (6) - Semedo (4), Ruben Dias (6), Pepe (6), Guerreiro (3) -  W.Carvalho (6), R.Neves (6), B.Fernandes (5) - Bernardo Silva (6) - Joao Felix (3), C.Ronaldo (9).

SUI : Sommer (4) - Schär (4), Akanji (2), Rodriguez (5) - Mbabu (7), Xhaka (5), Zuber (6) - Freuler (5), Shaqiri (7), Zakaria (6) - Seferovic (5). 

LES CONSÉQUENCES 

Le Portugal peut remercier son capitaine et meilleur joueur de son histoire : Cristiano Ronaldo. Avec un triplé, dont deux buts dans le money-time, CR7 envoie tout son peuple pour une finale à domicile, face aux Pays-Bas ou l'Angleterre.  Mais au niveau du contenu, les Portugais ont été largement dépassés par les Suisses. Malgré une armada offensive alignée d'entrée (Joao Felix, Bernardo Silva, Bruno Fernandes et Cristiano Ronaldo), les hommes de Fernando Santos n'ont rien proposé ou presque : manque de déplacements, jeu trop stéréotypé, longs ballons approximatifs. La victoire est acquise, mais le Portugal devra beaucoup mieux jouer en finale pour espérer remporter le trophée sur ses terres. 

Les Suisses, de leurs côtés, vont avoir de nombreux regrets. Beaucoup plus joueurs que les Portugais, les joueurs de la Nati se sont inclinés face au sang-froid de Cristiano Ronaldo. Seferovic a trouvé la barre transversale en première mi-temps, un exemple qui traduit le manque de réalisme des joueurs de Vladimir Petkovic. Les coéquipiers de Shaqiri, très bon ce soir, devront se remettre sur pieds pour le match pour la troisième place dimanche. 

LDN 2019