Neymar accusé de viol par

La victime certifie s'être fait voler sa tablette contenant la vidéo du lendemain de son agression

Commentaire(s)
Nouveau rebondissement dans l'affaire Neymar.

Cette affaire promet encore de nombreux rebondissements. Après le témoignage de Neymar jeudi au sujet des photos intime publiées dans une vidéo sur Instagram, la plaignante, Najila Trindad, s'est rendue au poste de police de São Paulo vendredi afin de répondre aux questions des policiers. En quête d'informations supplémentaires au sujet de la nuit du 15 mai, date à laquelle les faits auraient eu lieu dans un hôtel parisien, les enquêteurs étaient censés recevoir la vidéo de sept minutes enregistrée par la victime présumée le lendemain de l'agression et dont une partie a déjà été divulguée aux yeux de tous.

Toutefois, Najila Trindad a affirmé qu'elle s'était faite voler la tablette numérique sur laquelle cet enregistrement se trouvait. Lundi, la Brésilienne se serait fait voler de l'argent, une montre ainsi que cette tablette dans son appartement. Son avocat, Danilo Garcia de Andrade, a affirmé que la vidéo était "fondamentale" dans le but de confirmer les allégations de viol, comme le rapporte L'Equipe. Outre les empreintes de la jeune femme ainsi que celles de sa femme ménage, aucune trace suspecte n'a été trouvée sur la porte de l'appartement. Nos confrères précisent que la jeune femme a dû être transportée vers un hôpital suite à une baisse de tension après un interrogatoire de 4h30 face à des femmes policières.

Neymar accusé de viol