Copa America par

Le Brésil sacré sur ses terres ! (analyse Brésil - Pérou)

Commentaire(s)
Le Brésil a remporté la Copa America en dominant le Pérou (3-1) !

Devant un stade du Maracanã bondé, le Brésil a remporté la Copa America 2019 face au Pérou (3-1). Plus justes techniquement et portés par un collectif bien huilé, les Brésiliens ont su résister en fin de match malgré leur infériorité numérique.

Copa America 2019 - Finale
Brésil - Pérou : 3-1 (2-1)
Buts : Everton (15e), G. Jesus (45e+3) et Richarlison (90e) pour le Brésil. Guerrero (44e, s.p) pour le Pérou.

LE FAIT DU MATCH

Le collectif brésilien fait la différence. A l'image du duel entre l'Argentine et le Chili samedi lors de la petite finale, cette rencontre entre le Brésil et le Pérou a été hachée par les fautes et contacts trop rugueux. Néanmoins, la Seleçao a pu miser sur sa supériorité collective pour créer des différences. Grâce notamment à l'apport des hommes de couloirs, le pays hôte, par ses combinaisons sur les ailes et la vivacité de ses ailiers (Everton et Gabriel Jesus), a créé des différences et fait craquer la défense péruvienne.

LES BUTS

1-0 (15e) : Everton enflamme le Maracanã ! Côté droit, Dani Alves lance Gabriel Jesus en profondeur. Le joueur de Manchester City contrôle et se joue de son vis à vis grâce à une feinte de centre. Finalement, il envoie le ballon dans la boîte et trouve Everton au second poteau. Ce dernier, totalement esseulé, reprend du plat du pied à bout portant et ouvre le score !

1-1 (44e) : Le Pérou égalise ! A la suite d'une incursion péruvienne dans la surface de réparation brésilienne, Cueva tente de centrer au sol. En taclant, Thiago Silva touche le ballon de la main, l'arbitre désigne alors le point de penalty. Pour sa 100e sélection avec la Blanquirroja, Guerrero égalise en prenant Alisson à contre pied, son troisième but de la compétition.

2-1 (45e+3) : Gabriel Jesus au meilleur des moments ! Dans la moitié de terrain péruvienne, Firmino récupère le ballon après un bel effort défensif. Arthur hérite du ballon et se projette vers l'avant. Aux abords de la surface, il décale Gabriel Jesus dans l'axe qui trompe le gardien grâce à une frappe croisée du droit dans le petit filet. Le Brésil reprend l'avantage juste avant la pause.

3-1 (90e) : Richarlison met le Brésil à l'abris ! Après une percée fulgurante dans la défense du Pérou, Everton est bousculé par Zambrano dans la surface. L'arbitre accorde un penalty à la Seleçao. Richarlison s'en charge et le transforme en tirant au sol. Le sort du match est scellé !

L'HOMME DU MATCH

Gabriel Jesus (Brésil). Lors de cette finale, l'attaquant de Manchester City a fait énormément de mal à la défense péruvienne. Passeur décisif sur l'ouverture du score après un bon travail, il s'est mué en buteur en fin de première période. Précis dans ses transmissions (73% de passes réussies, 3 passes clefs), il a animé le jeu offensif de la Seleçao. Toutefois, Gabriel Jesus s'est également illustré en commettant trop de fautes (5) - souvent maladroites - qui lui ont valu une exclusion en milieu de seconde période (70e).

LES CONSEQUENCES

A domicile, devant son public, le Brésil remporte la neuvième Copa America de son histoire. Dominateurs et plus dangereux offensivement, les Brésiliens ont notamment pu compter sur Everton et Gabriel Jesus, très en vue dans cette finale. Malgré l'égalisation péruvienne sur penalty, la Seleçao n'a pas tremblé et a rapidement repris l'avantage dans cette finale avant que Richarlison n'enfonce le clou dans les dernières minutes. 

copa america 2019