OL par

Pour JM.Aulas, Anthony Lopes "serait bête de ne pas prolonger"

Commentaire(s)
La prolongation de Lopes tarde à arriver et pourrait devenir inquiétante

Invité du RMC Football Show, Jean-Michel Aulas a pu s'exprimer sur plusieurs sujets et notamment à propos de la suite du mercato lyonnais ou encore de son nouvel entraîneur Sylvinho et de sa manière de travailler. Mais le président de l'OL a aussi évoqué la prolongation de son gardien Anthony Lopes (28 ans, sous contrat jusqu'en 2020), qui tarde à arriver. Pourtant, selon l'homme fort des Gones, le portugais "a dit qu’il souhaitait absolument rester à Lyon", que "c'est sa ville, il y a fait sa carrière". De la propre bouche de JMA, "il serait bien bête de ne pas prolonger". Un intérêt mutuel n'est donc pas à prouver et il faut chercher plus loin pour trouver la raison de cette mésentente qui perdure.

Aulas affirme que la situation "a bloqué sur une histoire d’agents, de commissions qui étaient à notre sens trop importantes pour un renouvellement". Il a aussi déclaré que des propositions alternatives ont été faites mais puisque c'est "un gros contrat sur quatre ans, ça représente des taux très importants", l'accord avec le clan Lopes est donc moins facile à obtenir. Désormais, le temps qui passe ne semble pas jouer en faveur du président Rhodanien puisque s'il "souhaite absolument rester", le portier lusitanien a la capacité de convaincre ses agents. On peut également souligner que ce dernier n'accepte pas d'être mis en concurrence avec le nouvel arrivant, Ciprian Tătărușanu (33 ans), qui a clairement exprimé son ambition de devenir numéro 1, sans que le club n'indique avec clarté la hiérarchie en place.