Girondins par

Le torchon brûle entre Bordeaux et Younousse Sankharé

Commentaire(s)
Younousse Sankharé ne devrait plus rejouer sous le maillot au scapulaire.

Mis à pied par le club girondin, Younousse Sankharé fait part de son incompréhension face aux motifs avancés par ses dirigeants et leur reproche, pour sa part, d'avoir fait capoter son transfert cet été.

Ça ne s'arrange pas entre les Girondins de Bordeaux et Younousse Sankharé. Mis à pied à titre conservatoire la semaine dernière et convoqué à un entretien préalable jeudi, le milieu de terrain de 30 ans (il les fête ce mardi) fait le point sur sa situation dans une interview accordée à Sud-Ouest, pour "rétablir certaines vérités". Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne partage pas le point de vue de ses dirigeants.

L'état-major bordelais lui reproche un manque de professionnalisme et des absences répétées à l'entraînement, qui s'ajoutent à des relations distendues avec son entraîneur Paulo Sousa, mais l'ancien Guingampais voit dans cette mise à pied une manoeuvre destinée à le pousser vers la sortie, alors que son contrat court jusqu'en juin 2021. "Un proverbe dit : 'quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage.' Je ne pense pas que le problème est d'avoir raté des entraînements ou pas", réfute Sankharé.

Sankharé accuse Bordeaux d'avoir fait capoter son transfert

L'incompréhension du joueur est d'autant plus grande que son départ était semble-t-il en bonne voie cet été. "J'avais trois propositions (Cardiff, Alavés, Leganés). J'en ai choisi une, celle de Leganés. Je m'étais mis d'accord sur tout avec eux. Le club (Bordeaux) s'est mis d'accord avec eux. Au dernier moment, il y a eu de nouvelles demandes de Bordeaux et ça a capoté", explique-t-il. "Vous cherchez à faire partir un joueur, tout le monde est OK, et au dernier moment vous passez derrière dire que vous avez de nouvelles exigences ?"

Du côté du club au scapulaire, on tiendrait une version bien différente. Toujours citée par Sud-Ouest, une source girondine assure que des "retours négatifs" ont refroidi les dirigeants de Leganés. "Il y a eu le même problème avec Cardiff alors que nous étions d'accord pour un transfert définitif", ajoute-t-on aux abords du Haillan. Plus qu'un transfert en bonne et due forme, c'est vers une résiliation de contrat qu'on se dirige entre les dirigeants Bordelais et Younousse Sankharé. A l'amiable, ou pas...