L1 par

L'OM remporte un match fou et coule Monaco (analyse et notes)

Commentaire(s)
L'OM a battu Monaco (3-4).

Bien mal embarqué après avoir concédé deux buts de Ben Yedder, l'Olympique de Marseille a complètement renversé le match pour s'offrir la victoire au terme d'un match dingue face à Monaco (3-4) lors de la 5ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 5e Journée

Monaco
3 - 42 - 2 Marseille
W. Ben Yedder (P.) 17'
W. Ben Yedder 26'
B. Keita 75'
38' D. Benedetto
41' V. Germain
61' D. Payet
66' D. Benedetto

LE FAIT DU MATCH

Les défenses prennent l'eau, les attaques brillent. Ce match a été marqué par l'agonie des défenses, de part et d'autre. Sur les quatre réalisations marseillaises, l'arrière-garde monégasque était bien trop loin du marquage et trop attentiste. Le constat est identique pour l'axe marseillais sur le second but de Ben Yedder mais également sur le troisième but inscrit par Baldé. A l'inverse, les attaques ont régalé. Que ce soit côté monégasque ou marseillais, les attaquants ont fait preuve d'une efficacité redoutable. Benedetto a répondu au doublé de Ben Yedder.

LES BUTS

1-0 (17e) : Ben Yedder ouvre le score sur penalty ! Depuis la droite, Ben Yedder alerte Slimani dans la surface d'une longue transversale. Concentré sur sa course au coude à coude avec l'Algérien, Boubacar Kamara voit le ballon lui tomber sur la main et Antony Gautier désigne le point de penalty. Ben Yedder le tire au sol, en force, et Mandanda ne peut rien faire bien qu'il ait plongé du bon côté.

2-0 (26e) : Ben Yedder voit double ! Dans le rond central, Martins réalise un subtile râteau devant Strootman pour l'éliminer. Le Portugais accélère et décale Slimani sur la gauche. Ce dernier voit l'appel de Ben Yedder dans l'axe et lui glisse le ballon. Strootman se jette mais est trop court pour toucher le ballon. L'attaquant tricolore est alors contré par la sortie de Mandanda mais il bénéficie du contre favorable et envoie le ballon dans le but vide !

2-1 (38e) : Benedetto redonne espoir à l'OM ! Après une longue phase de possession marseillaise, Payet décale Sanson sur la droite. Pas attaqué, le milieu olympien adresse un centre vicieux dans la surface de réparation. Germain détourne légèrement le ballon qui file au second poteau où Benedetto rode pour réduire l'écart à bout portant.

2-2 (42e) : Germain remet les compteurs à zéro ! Dans les six mètres monégasques, Alvaro trouve Benedetto qui trouve la barre de la tête. Le ballon reste dans les pieds marseillais et parvient jusqu'à Strootman à gauche de la surface. Il trouve Germain au second poteau qui égalise de la tête.

2-3 (61e) : Payet met l'OM devant ! Dans sa moitié de terrain, Maripan manque sa sortie de balle et se fait chiper le ballon par Germain. L'avant-centre marseillais décale Sanson qui transmet directement à Payet sur la gauche. Le Réunionnais rentre dans l'axe et décoche une frappe rasante depuis l'entrée de la surface. Celle-ci termine sa course dans le petit filet de Lecomte.

2-4 (66e) : Benedetto voit double à son tour ! Quelle action collective de l'OM ! Dans le couloir gauche, Sanson, Payet, Lopes et Amavi combinent dans un petit espace. Le latéral gauche est finalement lancé en profondeur. Dans l'axe, Sanson attire un défenseur grâce à son appel et permet à Benedetto d'être esseulé pour reprendre le centre de son coéquipier en première intention.

3-4 (75e) : Baldé maintient Monaco en vie ! Bakayoko fait du dépassement de fonction. Depuis l'axe, le milieu asémiste se plonge dans le couloir droit et va au bout de son effort. Il centre à ras de terre en retrait vers Keita Baldé qui envoie une frappe imparable sous la barre de Mandanda. Quel match !

L'HOMME DU MATCH

D. Benedetto (Marseille). Les matchs passent et se ressemblent pour l'Argentin. Sur le Rocher, il a de nouveau montré ses qualités d'avant-centre en inscrivant un but de renard, bien placé, et un second plein de sang froid et de précision. Buteur sur ses deux tirs cadrés du match, l'ancien de Boca est également impliqué sur le but de Germain. Avec 4 buts inscrits lors de ses 4 premières titularisations, il réalisé le meilleur début pour un attaquant marseillais depuis plus de 50 ans.

LES CONSEQUENCES

Comme face à Nîmes et Strasbourg, l'AS Monaco avait parfaitement débuté en menant de deux buts au tableau d'affichage après un doublé de Ben Yedder. Et comme lors de ces deux rencontres, les Monégasques ont complètement craqué pour voir l'OM revenir au score et finalement remporter ce match fort logiquement ! Dominés d'entrée de jeu, les joueurs de Leonardo Jardim n'ont pas réussi à prendre le contrôle du jeu et se sont fait reprendre en l'espace de quelques minutes avant la pause. Complètement à la rue, la défense asémiste est une nouvelle fois passée au travers de son match... Avec trois défaites et deux nuls en 5 matchs, l'ASM est 19ème.

Cet OM-là a du caractère ! Dominateurs, les Marseillais ont concédé l'ouverture du score sur un penalty plutôt sévère, avant de prendre un second but sur une erreur de marquage. Néanmoins, les Olympiens ont fait preuve d'orgueil et ne se sont pas démobilisés, ce qui a eu le mérite de payer puisqu'ils ont complètement renversé ce match. En fin de rencontre, la fragilité défensive a failli coûter cher mais Mandanda a sorti le grand jeu (76e, 77e). Globalement, l'OM a toutefois réalisé une prestation collective très aboutie. Patients dans la construction, tranchants offensivement, mobiles, les Marseillais ont affiché un beau visage ce dimanche. Grâce à cette victoire, l'OM grimpe à la 4ème place à égalité de points avec Rennes et Nantes (10).

5e journée L1
13 photos : Matchs : Monaco 3 - 4 Marseille