Barça/Atlético par

Nouveau rebondissement dans l'affaire Griezmann

Commentaire(s)
Le Barça aurait bien commencé à négocier avec Griezmann dès le mois de mars.

Jeudi soir, le très sérieux média espagnol El Mundo a rapporté qu'une commission de 14 M€ aurait été négociée lors du transfert d'Antoine Griezmann (28 ans) au FC Barcelone, au profit de l'entourage du joueur. Son avocat Sevan Karian, son père Alain et sa soeur Maud, qui est aussi son agent, en auraient touché une partie. Jusqu'ici, rien de très surprenant ni de trop embarrassant. Le hic, c'est que cette commission aurait été négociée dès le mois de mars dernier et que des échanges de mails, interceptés par des intermédiaires qui ont été écartés de l'opération, le prouveraient.

Si ces informations s'avèrent vraies, elles renforceront la thèse des dirigeants de l'Atlético Madrid, qui reprochent au Barça d'avoir attendu le mois de juillet et l'abaissement de la clause libératoire du joueur de 200 à 120 millions d'euros pour finaliser un transfert qu'ils auraient donc entrepris quatre mois auparavant. Un tour de passe-passe dont les Colchoneros se sont plaints, réclamant le paiement de la différence de 80 M€. Pour mettre fin au litige, le juge nommé par le conseil de la concurrence a récemment proposé un match à huis clos et une amende de seulement 300 € pour le Barça. Il pourrait bientôt être tenté de revoir sa position.

mercato Griezmann