Real Madrid par

La presse espagnole se paie Zinedine Zidane

Commentaire(s)
Zidane dans le collimateur des médias espagnols... et de ses dirigeants ?

Ce n'était qu'une question de temps. Un peu plus de vingt-quatre heures après la débâcle parisienne, suivie d'un flot de critiques sur le Real Madrid, Zinedine Zidane est dans le viseur de la presse madrilène. L'entraîneur français "perd du crédit" depuis le début de saison, marqué par des matchs de préparation désastreux (défaites 1-3 face au Bayern et 3-7 contre l'Atlético) et une entame laborieuse en Liga (2 victoires pour 2 nuls en 4 journées), et se retrouve "dans le point de mire" comme l'écrit le journal Marca en pleine une. Le triple vainqueur de la Champions League, revenu à la rescousse en cours de saison dernière, aurait même perdu son immunité auprès de Florentino Pérez.

Nos confrères Catalans d'El Mundo Deportivo, relayés par les médias madrilènes, rapportent que le président du Real a compris que Zidane n'est plus l'homme de la situation, qu'il est incapable d'opérer la révolution qui doit avoir lieu à la Casa Blanca. Plusieurs noms commencent même déjà à circuler pour le remplacer. Celui de José Mourinho (56 ans, libre), bien sûr, mais également de Raul (42 ans), actuel entraîneur du Castilla, et de Xabi Alonso (37 ans), fraîchement retraité des terrains et qui a entamé sa reconversion d'entraîneur sur le banc de la réserve de la Real Sociedad.