L1 par

Les clubs de Ligue 1 s'organisent face à la grève

Commentaire(s)
Les clubs de Ligue 1 ont déjà pris leurs dispositions

Prévu ce jeudi, le mouvement de grève nationale ne devrait pas vraiment impacter les affiches du championnat de France ce week-end (J17). En effet, certaines écuries ont déjà pris leurs dispositions pour s'assurer d'être présentes

C'est le sujet qui risque d'alimenter tous les journaux d'informations et quotidiens cette semaine. La grève nationale, programmée à compter de jeudi, devrait paralyser une bonne partie de la France, notamment en raison des perturbations liées aux transports, que ce soit la SNCF, les routes et les aéroports. Certains clubs de Ligue 1 ont déjà pris leurs précautions pour ne pas trop chambouler leur préparation du match du week-end à l'image du Stade Brestois, en déplacement vendredi au Stade Pierre-Mauroy de Lille.

Pour s'assurer d'être présent en temps et en heures, le SB29 rejoindra le Nord de la France en avion dès mercredi soir, comme l'a expliqué le directeur sportif du club. "On a pris nos précautions pour ne pas être bloqués jeudi et être sûrs de pouvoir nous présenter au stade. On dort à l'hôtel à Marcq-en Baroeul" glisse-t-il à L'Equipe. "J'ai fait la démarche auprès du club pour qu'on puisse avoir le terrain à disposition. On s'y entraînera le jeudi après-midi et le vendredi matin". En plus des perturbations liées à la grève, le FC Metz a pris en compte les conditions météorologiques délicates dans le Sud-Est pour décider de rejoindre Nice dès vendredi. Le voyage s'effectuera cependant avec un avion privé, de même pour Amiens et Dijon, qui vont respectivement à Monaco et Nantes. 

Les clubs de L1 n'ont pas de raison de paniquer 

Mais pour Fabrice Mandon, le dirigeant de la société d'affrètement aérien Kevelair, chargée d'organiser très régulièrement des vols pour les clubs de Ligue 1, il n'y a pas de raison de paniquer. "Il peut y avoir des perturbations si les contrôleurs aériens se mettent en grève à leur tour, ce qui pour l'instant n'est pas officiel. Mais ça ne devrait pas être calamiteux. À partir du moment où le trafic normal va être impacté, le trafic charter va être affecté lui aussi. Mais pour les équipes de Ligue 1, il y a une espèce d'entente pour ne pas les gêner, ce sont des guests" explique-t-il. "Les aéroports régionaux ont facilement les accords pour les laisser passer".

Un match toutefois pourrait être reporté ce week-end, mais pas forcément en raison de la grève des transports. En effet, des bruits de couloirs font état d'un potentiel report du match opposant Montpellier à Paris samedi soir (17h30) à la Mosson, en raison d'une grosse manifestation de gilets jaunes dans l'Hérault. Pour le moment, les autorités n'ont pas encore tranché et les échos restent très flous. 

17e journée L1