L1 par

Le DFCO s'offre un nouveau gros en faisant tomber le LOSC (résumé et notes)

Commentaire(s)
Le Dijon FCO s'est imposé face au Lille OSC (1-0), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Ce dimanche après-midi, à l'occasion de la 20ème journée de Ligue 1, le Dijon FCO a confirmé ses très bonne dispositions à la maison. Après le Paris Saint-Germain et le Stade Rennais, le club bourguignon, admirable de volonté et de courage, s'est offert le scalp du Lille OSC (1-0).

Ligue 1 - 20e Journée

Dijon
1 - 00 - 0 Lille
Júlio Tavares 47'

Devant ses supporters, le DFCO démarrait la partie pied au plancher. Après un beau numéro de Stephy Mavididi sur le côté gauche, Mounir Chouiar décochait une belle demi-volée du pied gauche, qui obligeait Mike Maignan à la parade (1ème). Le portier des Dogues n'avait pas le temps de souffler et devait encore s'interposer, quelques petites minutes plus tard, sur une tête de Mama Baldé (6ème). Le dernier rempart nordiste était ensuite suppléé par Jonathan Ikoné, qui sauvait sur sa ligne une reprise de Didier Ndong qui prenait le chemin des filets (18ème). Maître de son sujet, le DFCO se compliquait alors tout seul la tâche lorsque Hamza Mendyl, maladroit, envoyait son pied dans les cotes de Luiz Araujo. L'arbitre central n'hésitait pas une seule seconde, dégainait le rouge et renvoyait l'ancien latéral du LOSC aux vestiaires (21ème). À onze contre dix, les Lillois parvenaient alors à sortir la tête de l'eau. Xeka, avec un contre favorable et un peu de réussite, sollicitait Alfred Gomis au sol sur sa droite (37ème). Le portier du DFCO se montrait tout aussi vigilant, quelques instants plus tard, sur une frappe croisée du pied droit signée Jonathan Ikoné (40ème), puis sur une tentative sans contrôle du pied droit de Victor Osimhen (45ème+2).

Le LOSC se fait surprendre à la reprise

Après la pause, le DFCO, pourtant en infériorité numérique, cueillait le LOSC à froid. Sur une longue touche jouée à gauche par le jeune Ahmad Ngouyamsa, Mama Baldé, à l'entrée de la surface, se fendait d'une magnifique déviation de la poitrine vers Julio Tavares. En première intention, du pied droit, l'avant-centre et capitaine dijonnais plaçait sa reprise puissante hors de portée de Mike Maignan (1-0, 47ème). En confiance suite à cette ouverture du score, le DFCO continuait d'attaquer et Mounir Chouiar, intenable sur le front de l'attaque, contraignait le portier lillois à une parade au sol (51ème). Dans le dur, le LOSC peinait à se révolter malgré l'entrée de Loïc Rémy en lieu et place de Xeka (61ème). Pire, les Dogues passaient eux aussi à dix suite au second carton jaune reçu par Boubakary Soumaré, coupable d'un croc-en-jambe sur un Romain Amalfitano infatigable (67ème).

Le show Alfred Gomis

Une expulsion qui, paradoxalement, redonnait un peu de liant et de couleurs aux Dogues. Si Julio Tavares se montrait menaçant d'une frappe du pied gauche qui flirtait avec la lucarne (80ème), le club nordiste avait bien les meilleures opportunités en cette fin de partie. Mais Alfred Gomis se montrait impeccable dans son but, détournant la tentative en angle fermé de Jonathan Bamba (85ème), puis mettant en échec la tête smashée de Victor Osimhen (86ème). La dernière banderille du match était même à mettre au crédit de Dijonnais héroïques, qui voyaient Jhonder Cadiz réaliser un raid individuel de grande qualité, terminé par une frappe croisée du droit sur Mike Maignan (90ème+4). Avec cette nouvelle belle victoire glanée à domicile, le DFCO se donne de l’air au classement. Les protégés de Stéphane Jobard, qui tiennent leur match référence, grimpent à la 16ème place (21 points). Lille, de son côté, rate l’occasion de s’installer sur le podium et stagne au 5ème rang (31 points).

20e journée L1
9 photos : Matchs : Dijon 1 - 0 Lille