CDL

Jean-Pierre Caillot ne se fait pas d'illusion face à Paris

par
Jean-Pierre Caillot veut réaliser son rêve d'aller au Stade de France.

Pris aux larmes lors de la qualification de son équipe face à Strasbourg pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue (0-0, 4 tab 2), Jean-Pierre Caillot, le président de Reims, s'est livré au micro de L'Équipe sur les chances de qualification rémoises. Ce dernier, qui voit un remake de "David contre Goliath" n'y va pas par quatre chemins. "Il faut être lucide. Même si chaque fois que je croise un Rémois, il m'explique qu'on doit être la seule équipe au monde à les avoir battus deux fois de suite, série en cours (3-1 le 24 mai à Reims, 2-0 au Parc des Princes les 25 septembre)".

"On aura presque en face de nous le onze qui jouera contre Dortmund (en huitièmes de finale de la Ligue des champions, les 18 février et 11 mars) et qui j'espère ira loin en C1. Mais on va jouer le match. La petite chance, peut-être une sur un million, pourra peut-être se révéler. Je ne connais pas la probabilité exacte. Mes joueurs auront à coeur de donner bonne figure. On garde une flamme qui dit : 'Et pourquoi pas ?'".

1/2 CDL