Retrouvez toute l'actualité insolite du footEdition spéciale : Le foot face au Coronavirus

L1 par

Rennes renverse Nîmes et retrouve le podium !

Commentaire(s)
Le Stade Rennais FC a dominé le Nîmes Olympique (2-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

En supériorité numérique pendant la quasi intégralité de la seconde mi-temps, le Stade Rennais est parvenu à renverser le Nîmes Olympique (2-1), ce dimanche après-midi lors de la 26ème journée de Ligue 1. Les Bretons retrouvent le podium et mettent fin à la belle série des Crocos.

Ligue 1 - 26e Journée

Rennes
2 - 11 - 1 Nîmes
Mbaye Niang 7'
Mbaye Niang 89'
1' N. Roux

LE FAIT DU MATCH

Anthony Briançon voit rouge et précipite la chute des siens ! On joue la 53ème minute de jeu lorsque le défenseur central et capitaine des Crocos se fend d'un très mauvais geste (une manchette du bras gauche) sur le jeune Eduardo Camavinga. D'abord sanctionné d'un carton jaune, l'axial nîmois est finalement et logiquement prié de regagner les vestiaires.

LES BUTS

0-1 (1ère) : Nîmes refroidit le Roazhon Park ! Sur leur première offensive, les Crocos font mouche. Trouvé sur la droite de la surface rennaise, Nolan Roux s'appuie sur Renaud Ripart, dans une position de pivot, et enchaîne avec une frappe du plat du pied droit limpide. Édouard Mendy, battu sous sa transversale, ne peut que constater les dégâts. C'est le deuxième but inscrit cette saison en Ligue 1 par le numéro 25 du club gardois, auteur en 34 petites secondes de la réalisation la plus rapide de l'exercice.

1-1 (7ème) : Rennes recolle rapidement ! Servi dans son couloir droit, Hamari Traoré déploie un bon centre dans la surface. Anthony Briançon tente d'intervenir mais rate son intervention de la tête. Un raté qui en entraîne un second, celui de Sofiane Alakouch, coupable d'un mauvais contrôle. À l'affût, M'Baye Niang en profite, se jette et croise son tacle pour tromper Paul Bernardoni sur la gauche. C'est le neuvième but marqué cette saison en championnat par l'avant-centre des Rouge-et-Noir.

2-1 (89ème) : Rennes finit par passer devant ! Dans un gros temps fort, les Rouge-et-Noir mettent de plus en plus de pression sur le but nîmois. À nouveau trouvé dans le couloir droit, Hamari Traoré se fend d'un centre parfait à destination de la surface. M'Baye Niang, esseulé, place alors une tête croisée qui trompe Paul Bernardoni sur la droite. C'est le dixième but inscrit en Ligue 1, cette saison, par le joueur sénégalais.

L'HOMME DU MATCH

M'Baye Niang (Stade Rennais FC). Auteur d'un doublé décisif (7ème, 89ème) et très précieux dans le jeu (6 tirs au total, 2 passes clés), il a guidé son équipe vers un succès étriqué mais capital. Sorti sous l'ovation du Roazhon Park à la 94ème minute de jeu, remplacé par James Léa-Siliki.

LES CONSÉQUENCES

Au bout du suspense, le Stade Rennais est allé chercher une victoire très précieuse. Très vite menés au tableau d'affichage, les Rouge-et-Noir ont rapidement recollé, avant de faire preuve de patience pour faire la différence et s'imposer logiquement. Avec cette victoire étriquée, les hommes de Julien Stéphan doublent Lille et grimpent sur la troisième marche du podium (44 points).

Après quatre victoires de rang en championnat, le Nîmes Olympique a rechuté. À force de plier, qui plus est en infériorité numérique, les protégés de Bernard Blaquart ont logiquement fini par rompre sous les assauts bretons. Suite à ce revers concédé dans les dernières minutes, les Crocos reculent à la 18ème place du classement, celle du barragiste, crédités de 27 points.

26e journée L1