C1/C3

L'UEFA commence à envisager un arrêt définitif de la saison

par
Aleksander Ceferin, président de l'UEFA.

"Nous sommes convaincus que le football pourra redémarrer dans les mois à venir - avec des conditions qui seront dictées par les autorités publiques - et pensons que toute décision d'abandonner les compétitions nationales est, à ce stade, prématurée et non justifiée", avait écrit Aleksander Ceferin, au début du mois, en réaction à la volonté des dirigeants belges de suspendre définitivement leur championnat. Trois semaines plus tard, le patron de l'UEFA semble avoir mis de l'eau dans son vin, puisque L'Equipe nous apprend que l'instance européenne n'est plus fermement opposée à un arrêt définitif des compétitions domestiques. Lors d'une réunion avec les 55 fédérations membres mardi, il a été indiqué que les ligues nationales incapables de reprendre la saison devraient s'en justifier par écrit et que leurs cas seraient étudiés.

Même si l'objectif est toujours de boucler les championnats fin juillet, pour permettre à la Ligue des Champions et la Ligue Europa de clôturer en août, ce changement de braquet est confirmé par l'intention de l'UEFA de dicter des règles à appliquer, dans l'hypothèse d'une fin de saison précoce, pour désigner les clubs qualifiés pour les prochaines compétitions européennes. L'idée d'une saison blanche, qui consisterait à renvoyer en C1 et C3 les clubs qui y ont participé en 2019-2020, sans prendre en compte les classements établis cette saison, aurait par exemple déjà été exclue. Des informations plus précises devraient être officialisées jeudi, après la nouvelle réunion de l'UEFA.

Coronavirus