L1

Bernès tacle les diffuseurs

par
Jean-Pierre Bernès était l'invité de L'Equipe du Soir, ce jeudi.

Suspendue depuis le 13 mars dernier en raison de l'épidémie du coronavirus, la Ligue 1 est en bataille avec ses diffuseurs, Canal + et beIN SPORTS ayant décidé de ne pas effectuer le versement du mois d'avril, estimé à 152 millions d'euros. Un nouveau coup dur pour les clubs de l'élite, déjà privés des recettes des billetterie. Pour le célèbre agent, Jean-Pierre Bernès, qui a évoqué ce sujet lors de l'émission L'Equipe du Soir diffusée sur L'Equipe 21, cette décision est choquante.

"Quand la première vague arrive, les deux partenaires principaux que sont beIN et Canal disent : 'On paye pas'. Quand on est partenaires, on est là dans les bons moments et aussi dans les mauvais moments. Je pense que tout le monde doit trouver raison gardée", a-t-il indiqué à nos confrères, et de poursuivre en affirmant que les diffuseurs s'y retrouveront très vite en cas de reprise : "Si les matchs de la fin de saison, avec les enjeux qu'il va y avoir, se jouent à huis clos, les audiences vont être nettement supérieures que si les matchs étaient joués avec du public. Il faut s'asseoir tous autour d'une table, quand on est partenaires, on ne quitte pas le bateau en pleine mer".

Médias Coronavirus L1 en danger