Crise

650 millions d'euros de manque à gagner pour la Ligue 1 ?

par
Nathalie Boy de la Tour, présidente de la LFP.

Ce n'est un secret pour personne et les principaux dirigeants de clubs ne s'en cachent pas : le football professionnel français est en crise. La pandémie de coronavirus, qui a provoqué la suspension des compétitions depuis la mi-mars et bientôt leur arrêt définitif, a engendré des pertes très importantes, en termes de sponsoring, de billetterie et surtout de droits TV. Au sein de la Ligue, d'après L'Equipe, on estime le manque à gagner global à environ 650 millions d'euros.

Pour compenser, en partie, ces pertes, un groupe de travail de la LFP plancherait sur l'idée de faire racheter les créances sur les transferts entre clubs français, pour un montant total de 120 millions d'euros. Autre possibilité évoquée pour faire face à la crise, réduire les dépenses, en particulier en termes de salaires. Mais sur ce point, les clubs peinent encore et toujours à se mettre d'accord avec leurs joueurs pour faire baisser leurs émoluments.

Coronavirus L1 en danger