MHSC

Nicollin recadre sévèrement Nathalie Boy de la Tour

par
Laurent Nicollin, le président de Montpellier

Fidèle à son poste, Laurent Nicollin, le président de Montpellier, n'a pas mâché ses mots lorsqu'il a évoqué la gestion par la LFP de la crise que connaît actuellement le football français. Alors qu'il avait récemment critiqué le comportement de certains de ces homologues, Nicollin a cette fois-ci recadré les dirigeants de la Ligue de Football Professionnel et notamment Nathalie Boy de la Tour : "Une cacophonie ? Elle a peut-être raison, mais quand on gère une ligue et des présidents de clubs, c’est à ces personnes-là de taper sur la table", a-t-il déclaré lors d'une interview réalisé pour le Figaro. "La cacophonie se fait aussi car tout ne suit pas dans les hautes sphères... J’apprécie la présidente de la LFP, son rôle n’est pas facile tout comme à Didier Quillot, mais à un moment donné, il faut agir."

Le président du MHSC a ensuite poursuivi : "Je ne sais pas si c’est elle a manqué de fermeté, mais quand tout est calé dans certaines institutions ça ne passe pas. A la FFF, le président Le Graët s’est fait entendre et tout le monde l’a su. Chacun à son analyse, mais on ne peut pas que critiquer les autres. Moi, je n’ai pas été bon sur certains points, j’aurais peut-être dû plus parler à certains dirigeants pour dire le fond de ma pensée. Chacun doit balayer devant sa porte. Tout n’est qu’une question d’ego dans une séquence ou chacun a voulu défendre son bifteck." Voilà une sortie qui ne devrait pas ravir la LFP et ses dirigeants.