MHSC

Nicollin tacle Sadran

par
Laurent Nicollin, le président du Montpellier HSC.

Dans un long entretien au quotidien Le Figaro, Laurent Nicollin, le président du Montpellier Hérault Sport Club, s'est livré sans langue de bois, comme très souvent. Le dirigeant pailladin est notamment revenu sur le comportement de certains de ses homologues. Olivier Sadran, le patron du TFC, qui compte contester la décision de la Ligue de Football Professionnel, en a pris pour son grade.

"Quand j'entendais certains évoquer une fin de championnat basée sur des algorithmes, d'autres sur le fait d'avoir joué Paris déjà deux fois... On a eu des moments ubuesques. Vu la pandémie, ces comportements auraient pu être évités. On va me dire 'si tu étais Toulouse ou Amiens, tu la ramènerais aussi'. Je ne sais pas, enfin si, je sais. En étant dernier, avec une certaine décence, j'aurais fermé ma gueule. Je pense comme ça aujourd'hui, en vieillissant je deviendrais peut-être un gros con", a lâché le patron du MHSC.