L1/L2

Dugarry pousse un gros coup de gueule

par
Christophe Dugarry, le consultant de RMC Sport.

Christophe Dugarry est particulièrement remonté ces dernières semaines. Nouveau cheval de bataille du consultant de RMC : le veto posé par la Fédération Française de Football et son comité exécutif quant à une Ligue 2 à 22 clubs la saison prochaine. Le Champion du Monde 1998, qui s'est confié au Parisien, n'épargne pas, mais alors pas du tout, Noël Le Graët, le président de la 3F, et milite pour une Ligue 1 et une Ligue 2 à 22 clubs lors du prochain exercice. "Ça aurait été d'autres clubs, j'aurais fait la même chose. Ce serait faire preuve de solidarité de disputer un championnat de Ligue 1 à 22 clubs. Les dirigeants arrêteraient de se regarder le nombril comme ils le font trop souvent. Malheureusement, c'est chacun pour sa pomme, beaucoup ne pensent qu'à leurs propres intérêts. Et je pense pareil pour la Ligue 2", a-t-il indiqué à nos confrères, et de poursuivre, en appelant au bon sens.

"À situation exceptionnelle, décision exceptionnelle pour une saison. Il n'y a pas de problèmes de calendrier pour glisser des matchs supplémentaires. C'est juste un problème financier parce que certains ne veulent pas partager le gâteau à 22, il sera forcément moins gros qu'à 20. Une erreur a été commise en décidant qu'il y ait des descentes dans le football amateur. Nos dirigeants se sont retrouvés coincés, obligés de procéder à des relégations chez les pros. C'est pour cela que le président Le Graët s'est opposé au vote d'une grosse majorité de clubs pour une Ligue 2 à 22. La Fédération a un droit de veto mais M. Le Graët, c'est le roi? Après, j'entends des voix qui me disent : ce n'est pas lui qui a voté. Sauf qu'à partir du moment où la Ligue 2 à 22 a été votée à la Ligue, il a laissé entendre que ça ne se ferait pas. Et toute sa cour est allée dans son sens. C'est scandaleux !", a-t-il conclu.