L1/L2

Roxana Maracineanu veut une reprise avec les supporters !

par
Roxana Maracineanu, la Ministre des Sports.

Ce lundi en fin d'après-midi, depuis son ministère où elle présidait une réunion de l'instance nationale du supportérisme (INS), Roxana Maracineanu, la Ministre des Sports, a tenu une conférence de presse au cours de laquelle elle a notamment évoqué un retour du public dans les stades cet été, "fin juillet-début août".

Si les joueurs de l'Olympique Lyonnais ont repris le chemin de l'entraînement ce lundi, il faudra encore un peu patienter pour la reprise de la compétition. Sauf énorme revirement de situation, celle-ci est toujours espérée fin juillet-début août avec la finale de la Coupe de la Ligue puis la finale de la Coupe de France. Deux affiches qui pourraient se disputer devant un public, un vrai. C'est, en tout cas, le souhait de la Ministre des Sports.

"J’ai demandé aux Ligues et Fédérations de me proposer des plans de retour à la compétition. Ce retour à la compétition, même si des contraintes pèsent encore sur nous collectivement, je souhaite qu'il se fasse avec du public. Les supporters sont l'âme des stades", a indiqué devant les journalistes l'ancienne nageuse, qui réclame "des protocoles pour gérer les flux des spectateurs du domicile aux stades" afin de "pouvoir faire revenir les supporters au stade en toute sécurité".

À lire aussi : Roxana Maracineanu ouvre la porte aux fumigènes dans les stades !

Pour l'heure, l'affluence dans les stades reste limitée à une jauge de 5.000 spectateurs, en application du décret gouvernemental pour limiter la propagation du coronavirus. Mais cette limitation n'est pas gravée dans le marbre et pourrait être modifiée suivant l'évolution sanitaire : "Nous allons y réfléchir", a-t-elle indiqué. "L'important est surtout la manière de se rendre au stade, notamment en utilisant les transports en commun", a-t-elle de suite ajouté.

"Si la doctrine sanitaire le permet nous travaillerons à une augmentation de la jauge", a ensuite précisé la Ministre des Sports, avant de conclure : "Il est essentiel que nous puissions aller vers une reprise progressive et prudente. Nous avons demandé aux ligues pros un programme de reprise avec des matches amicaux. Il est important de rassurer les supporters, veiller à leur santé. Dans ce retour vers les stades, il y a une notion qu'il ne faut pas oublier, celle de rassurer".