Nice

Rivère jette un (petit) froid sur le mercato niçois

par
Jean-Pierre Rivère, le président de l'OGC Nice.

Dans une interview accordée à Canal +, Jean-Pierre Rivère, le président de l'OGC Nice, a fait le point sur les moyens dont disposera le club azuréen pour ce mercato estival. Le dirigeant du Gym a été très clair : malgré le rachat par Ineos l'été dernier, les Aiglons, qui ont déjà enregistré cinq arrivées (Robson Bambu, Flavius Daniliuc, Morgan Schneiderlin, Hassane Kamara, Amine Gouiri), ne feront pas de folies sur le marché.

"Il y a des fantasmes, on peut le comprendre. Ineos est puissant, il a fait des investissements dans le sport et dans l'OGC Nice. Mais la puissance d'Ineos n'a rien à voir avec ce qu'il va mettre dans l'OGC Nice. On a un budget raisonnable, certes supérieur à ce qu'on avait auparavant, qui nous permet de bâtir ce projet. On va le faire tranquillement, sereinement", a indiqué le patron des Aiglons à nos confrères de la chaîne cryptée, et de dévoiler de belles ambitions pour les années à venir : "L'ambition est élevée. Sur 2, 3 ou 4 ans, on veut monter une équipe capable de jouer les Coupes d'Europe régulièrement. Ça prend du temps, il y a de l'attente... Mais pas de fantasmes ! Il n'y a pas un flot d'argent qui va couler à l'OGC Nice. On va faire des investissements raisonnés et raisonnables".

Mercato Nice MERCATO