Milan AC

Zlatan Ibrahimovic fait le show et annonce à demi-mot son départ !

par
Zlatan Ibrahimovic fait le show !

En fin de contrat, Zlatan Ibrahimovic a devisé sur son avenir après la victoire spectaculaire du Milan sur la Juve, hier soir. Tout en restant assez énigmatique sur ses intentions...

Auteur du premier but du Milan AC sur pénalty hier, Zlatan Ibrahimovic a complètement galvanisé les siens, qui ont renversé la Juve en l'espace de 5 minutes. Menés 2-0, les Lombards ont finalement battu les Turinois 4-2 et le Suédois a continué de faire le show en zone mixte. Interrogé par DAZN, l'ancien Parisien est d'abord revenu sur sa bonne forme du moment, lui qui a enchaîné deux buts en deux matchs. "Je suis vieux, ce n'est pas un secret, mais l'âge n'est qu'un nombre", a-t-il rappelé, philosophe. "Je fais des bons entraînements, je gère mon rythme et aujourd'hui j'ai joué plus que contre la Lazio. Je vais bien et j'essaie d'aider l'équipe de quelque manière que ce soit."

Ibrahimovic (38 ans) est ensuite revenu sur son rôle au Milan AC depuis son arrivée au mois de janvier. Selon lui, il occupe tout simplement tous les postes du club lombard : "Je suis président, entraîneur et joueur, tout ça ensemble, mais ils ne me paient que pour un seul rôle. Si j'avais été là depuis le premier jour, nous aurions gagné le Scudetto" a assuré l'ancien parisien avec son assurance légendaire, dédramatisant ainsi le clash qui l'avait opposé au directeur général du club, Ivan Gazidis, le mois dernier.

Un avenir en pointillés

Toutefois, les jours d'Ibra au Milan sont comptés. "Il reste encore un mois pour s'amuser puis viendront des choses que nous ne pouvons pas contrôler", a poursuivi le Z, plus énigmatique, alors que son contrat se termine à l'issue de la saison. "Nous faisons notre travail, nous sommes des professionnels. Je suis heureux de jouer mais je suis désolé pour les fans car c'était peut-être la dernière fois qu'ils pouvaient me voir en direct. Dans quel sens ? Il suffit de lire entre les lignes. La situation avec des stades vides est étrange. C'est dommage d'être sans supporters. Aujourd'hui, San Siro aurait été à guichets fermés, ça aurait été sympa, ils auraient pu s'amuser avec nous." Le Milan, provisoirement 5e de Serie A, continue de batailler pour une place en Ligue Europa.