Man United

Paul Pogba veut tout rafler cet été !

par
Paul Pogba déborde d'ambitions pour la fin de saison.

En pleine bourre depuis la reprise du foot en Angleterre, le 19 juin, Manchester United et Paul Pogba se sont relancés dans la course à la C1 en championnat et visent encore deux titres sur cette fin de saison.

Une première dans l'histoire de la Premier League. Jeudi soir, en prenant le meilleur sur Aston Villa (0-3), Manchester United est devenu la première équipe du Royaume à enchaîner quatre succès par au moins trois buts d'écart (après Sheffield, Brighton et Bournemouth). En feu depuis la reprise (4 victoires et 1 nul), les Red Devils ont ainsi opéré un joli rapproché au classement, en revenant à un petit point du fameux "big four", qualificatif pour la Champions League, et deux du podium. "Mais on n'a pas gagné la Premier League, ce qui est notre objectif", tempère Paul Pogba, symbole du renouveau mancunien, au micro de Sky Sports. "On n'a rien gagné cette année, donc on doit continuer à travailler, il y a encore beaucoup à faire."

Le Français (27 ans) fait référence à deux autres compétitions dans lesquelles MU est encore engagé : la FA Cup, où il s'est qualifié pour une demi-finale face à Chelsea (le 19 juillet), et la Ligue Europa, dont le tirage au sort du final 8 aura lieu ce vendredi (United est quasiment qualifié pour les quarts après sa victoire 0-5 à Linz en 8e de finale aller). "Cette saison, on a encore deux objectifs: gagner l'Europa League et la FA Cup, donc on reste concentré sur ça", poursuit Pogba, auteur hier de son premier but depuis plus d'un an (le dernier remontait à avril 2019).

Une fin de saison haletante dans trois compétitions différentes

Pour ce qui est de la course à l'Europe en championnat, les pensionnaires d'Old Trafford vont encore affronter lors des quatre dernières journées Southampton (13 juillet), Crystal Palace (16 juillet), West Ham (22 juillet) et Leicester (26 juillet), leur concurrent direct au top 4. Ils ont donc leur destin entre leurs mains. "Tout dépend de nous", poursuit le champion du monde tricolore. "Nous sommes notre pire ennemi. Nous devons jouer comme on sait faire." Force est de constater que depuis près d'un mois, ça fonctionne à merveille.