MHSC

Laurent Nicollin en a après Damien Le Tallec

par
Damien Le Tallec est encore bloqué en Russie ce mardi soir.

Après Junior Sambia et Mihailo Ristic, un troisième joueur du MHSC a été infecté par le coronavirus. Son test positif, réalisé lundi, a conduit à l'annulation du match amical qui devait opposer mercredi Michel Der Zakarian et ses hommes à l'OM, au Vélodrome. Une situation complexe pour les Pailladins, à moins de trois semaines de la reprise du championnat. D'autant qu'en coulisses, certaines tensions commencent à émerger autour du cas d'un joueur, Damien Le Tallec. Soucieux de la situation sanitaire en Russie, qui se détériore (plus de 14 000 décès sur 860 000 cas recensés), le milieu de 30 ans a été autorisé par Der Zakarian à décoller pour Moscou, dimanche matin, afin d'aller y chercher sa femme (russe) et son fils. Et d'après L'Equipe, cette faveur passe mal auprès de certains de ses coéquipiers, préoccupés par l'évolution de la pandémie.

Laurent Nicollin, aussi, l'a mauvaise, d'autant que son joueur n'a toujours pas été autorisé à rentrer en France. "S'il reste en Russie quinze jours, pas de problème, il ne sera pas payé", prévient le président du MHSC. "Moi, il ne m'a rien demandé, il faut poser la question au coach qui l'a laissé partir. On ne va pas se suicider s'il est coincé là-bas. Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre." Selon nos confrères, Le Tallec ne devrait pas pouvoir rentrer dans l'Hexagone avant ce mardi soir, au mieux.