PSG

Pour Marquinhos, "tout le monde a ses responsabilités"

par
Marquinhos prend la défense de ses attaquants.

Interrogé après la défaite du PSG (1-0) face au Bayern en finale de la Ligue des Champions, Marquinhos (26 ans) a fait part de ses regrets au micro d'RMC Sport. "Une finale il ne faut pas la jouer, il faut la gagner et on n'a pas réussi. C'est normal d'être triste. On est tous fiers de notre équipe, personne ne croyait en notre parcours, on a réussi à dépasser ce cap. Il faut être fier d'être arrivé en finale, avoir de la déception parce qu'on n'a pas gagné mais il faut continuer dans ce chemin là, dans le sacrifice, dans cette complicité, cette solidarité sur le terrain" a-t-il affirmé.

"Maintenant c'est le moment de revenir dans nos habitudes à Paris, penser déjà à cette prochaine saison, à ce qu'on peut faire de mieux. C'était une finale, ils ont joué avec leurs armes, nous avec les nôtres, c'est une équipe qui a la possession, c'est une équipe qui aime bien contrôler le match, attaquer et jouer haut" a ensuite expliqué le Brésilien. "Nous on a essayé de jouer avec nos armes, de trouver nos attaquants le plus vite possible et faire mal au Bayern. On n'a pas réussi à concrétiser ça en but. Dans une finale, on a peu d'occasions et il faut les concrétiser. Ils ont eu le contrôle du match mais ils n'ont pas trop créé" a également estimé Marquinhos, avant de prendre la défense des attaquants : "je pense qu'il ne faut pas tout mettre sur le dos de Neymar, Mbappé, Di Maria. Tout le monde a essayé de faire de son mieux. On est une équipe, ce n'est pas que la faute des attaquants. On est une équipe, tout le monde a ses responsabilités" a-t-il conclu.

Finale LDC