Mercato

L'OM suit trois pistes en Allemagne pour son attaque !

par
Yussuf Poulsen pourrait obtenir un bon de sortie à Leipzig.

Trois joueurs de Bundesliga sont entrés dans le radar de l'OM, en quête d'un nouvel attaquant axial sur ce mercato : Yussuf Poulsen, Lucas Alario et Joel Pohjanpalo.

La victoire historique face au PSG l'a fait oublier, mais la présence de Maxime Lopez sur la ligne d'attaque marseillaise, dimanche au Parc des Princes, en dit long sur les limites actuelles de l'effectif d'André Villas-Boas dans le secteur offensif. L'entraîneur portugais, qui avait choisi de se passer de Dario Benedetto au coup d'envoi, sera privé de l'avant-centre argentin, expulsé en fin de match, pour affronter St-Etienne jeudi.

AVB devra encore bricoler, puisqu'il attend toujours ce renfort capable de proposer une alternative crédible à l'ancien buteur de Boca Juniors. Le dossier Mbaye Niang a rapidement été abandonné et, plus récemment, les dirigeants marseillais ont essuyé un nouvel échec. Mais leurs efforts se poursuivent et ne faibliront pas avant le 5 octobre, date de la fermeture du mercato. Ils ont par exemple coché les noms du jeune mexicain José Juan Macias (20 ans) et du Monégasque Keita Baldé (25 ans). Ces derniers jours, ils se seraient surtout concentrés sur le marché allemand, où trois joueurs ont été inscrits sur les tablettes, selon France Football.

Alario, Poulsen et Pohjanpalo sont pistés

Deux d'entre-eux sont sous contrat au Bayer Leverkusen. Il s'agit de Lucas Alario (27 ans) et Joel Pohjanpalo (26 ans). Le premier, international argentin pisté par le PSG avant de débarquer en Europe à l'été 2017, sort d'une saison honorable, conclue avec 12 buts en 36 matchs toutes compétitions confondues. Sa valeur est estimée entre 10 et 15 millions d'euros par le CIES, mais un prêt pourrait être envisagé. Le second, prêté en deuxième partie de saison dernière à Hambourg (9 buts en 14 matchs de D2 allemande), est financièrement plus abordable : ses dirigeants ne réclameraient que 5 M€ pour s'en séparer.

5 M€, c'est peu ou proue l'enveloppe que le board marseillais aurait réservée au recrutement de ce nouvel attaquant. Ça ne l'empêche pas de s'intéresser à des profils un peu plus prestigieux, comme celui de Yussuf Poulsen (26 ans), l'avant-centre du RB Leipzig. De moins en moins utilisé dans la Basse-Saxe (12 titularisations en Bundesliga la saison dernière, 6 en Champions League), pas forcément dans les plans de Julian Nagelsmann, l'international danois pourrait lui aussi disposer d'un bon de sortie, dont le prix se situerait autour des 10 millions d'euros. L'effort à produire ne paraît pas insurmontable pour l'OM, dont la présence en C1 apparaît comme un atout non négligeable pour convaincre ces joueurs de rallier son projet. Mais il s'agit d'aller vite, désormais.