L1

La sale soirée de l'OL à Montpellier... (résumé et notes)

par
Houssem Aouar a été expulsé.

Lyon a concédé sa première défaite de la saison, à Montpellier, et perdu pour au moins un match son maître à jouer Houssem Aouar. Ce succès, qui porte le sceau de Téji Savanier, permet au MHSC d'intégrer provisoirement le top 5 de la L1.

Ligue 1 - 1e Journée

Montpellier
2 - 11 - 0 Lyon
T. Savanier (P.) 38'
T. Savanier 59'
82' M. Depay (P.)

On s'attendait à assister au dernier match de Memphis Depay en Ligue 1. Ce Montpellier-Lyon, match en retard de la 1ère journée, était en fait peut-être le dernier de Houssem Aouar avec son club formateur. Alors que l'attaquant néerlandais, sur le banc au coup d'envoi, n'est finalement pas si proche du FC Barcelone que la presse de son pays a voulu le faire croire, celui à qui il avait laissé son brassard, lui aussi concerné par le mercato en cours, s'est fait exclure dès la 44e minute et manquera la réception de Nîmes vendredi (4e journée). Sera-t-il encore là pour le déplacement à Lorient, neuf jours plus tard, à une semaine de la fermeture du marché des transferts ? Pas sûr… Rudi Garcia a de toute façon d’autres problématiques à résoudre, ce mardi soir.

Quatre jours après un nul insipide concédé à Bordeaux (0-0), son équipe n’a quasiment pas existé sur la pelouse de la Mosson. Elle aurait pu se retrouver devant au tableau d’affichage, si Karl Toko Ekambi n’avait pas trouvé le poteau en reprenant à bout portant un bon centre de Cornet (4e), mais elle a ensuite flanché sous la pression des Héraultais, emmenés par un Téji Savanier en pleine bourre. Etincelant face à Nice le week-end dernier (3-1), l’ancien nîmois a encore survolé les débats et en a cette fois profité pour ouvrir son compteur buts. D’une panenka parfaite, il a d’abord transformé un pénalty qu’il avait lui-même provoqué, en subissant une charge de Léo Dubois sur un duel aérien (38e). Puis, en seconde période, alors que le MHSC évoluait donc en supériorité numérique, il a réalisé l’enchaînement qu’il fallait pour tromper Lopes d’une belle volée du gauche, sur un centre de Ristic habilement évité par Laborde (59e).

Après avoir fait chuter le leader niçois, le MHSC confirme qu’il sera de nouveau l’un des poils à gratter de ce championnat et surtout un prétendant sérieux aux places européennes. Son collectif s’est renforcé et le seul changement majeur du mercato, le remplacement de Rulli par Jonas Omlin, est pour l’instant une réussite. Le gardien suisse a en tout cas été impeccable pour repousser les rares tentatives lyonnaises, des têtes de Marcelo sur corner (69e et 89e) et un coup-franc flottant de Memphis Depay (73e). Il était même proche de détourner le pénalty du Batave, accordé à l’OL pour un tacle d’Hilton sur le genou de Rayan Cherki (82e), par ailleurs sanctionné d'un rouge. Revenus à dix contre dix pour les dix dernières minutes, grâce à ses entrants (Jean Lucas et Melvin Bard ont aussi été convaincants, Moussa Dembélé moins…), les hommes de Garcia ont poussé pour revenir, en vain. Ils restent scotchés à la 10e place du classement, Montpellier intègre le top 5.

1e journée L1