L1

Le Stade de Reims se fait renverser par Lorient (résumé)

par
Le Stade de Reims s'est incliné face au FC Lorient (1-3), ce samedi après-midi en Ligue 1.

Malgré une ouverture du score précoce, le Stade de Reims s'est fait renverser par le FC Lorient (1-3), ce samedi après-midi lors de la 7ème journée de Ligue 1. Le club champenois ne s'est toujours pas imposé en sept sorties et reste englué dans le très bas de tableau. Les Bretons, eux, remportent leur deuxième succès de l'exercice et se donnent un peu d'air au classement.

Ligue 1 - 7e Journée

Reims
1 - 31 - 0 Lorient
Moreto Cassama 15'
61' P. Hamel
65' Y. Wissa (P.)
80' T. Moffi

Après dix premières minutes durant lesquelles ils se sont contentés de bien défendre, les protégés de David Guion ont passé la vitesse supérieure. Un changement de tempo payant puisque Moreto Cassama a fait mouche sur la première banderille champenoise, d'une magnifique frappe enroulée du pied droit décochée depuis l'extérieur de la surface, qui a terminé sa course dans la lucarne de Paul Nardi (1-0, 15ème). Menés au score, les Lorientais ont alors tenté de réagir en jouant vers l'avant. Problème, malgré leur bonne volonté, les hommes de Christophe Pélissier ne sont pas parvenus à vraiment mettre le jeu en place, pas plus qu'à se créer de vraies occasions franches (seulement deux tirs tentés, les deux hors cadre). Sans trop de surprise, les deux équipes ont alors rejoint les vestiaires sur un court avantage rémois au tableau d'affichage.

À voir aussi : Le film de Reims - Lorient

Dès la reprise, le FCL s'est montré beaucoup plus mordant. Après des tentatives menaçantes de Quentin Boisgard (46ème), de Terem Moffi (46ème), puis un but refusé pour un hors-jeu à Julien Laporte (56ème), les Merlus sont logiquement parvenus à recoller. Sur un corner, Predrag Rajkovic a eu du mal à se saisir du cuir sur une nouvelle frappe décochée par Quentin Boisgard. En renard des surfaces, Pierre-Yves Hamel, des six mètres, en a alors profité pour envoyer le cuir dans les filets (1-1, 61ème). Revigorés par cette égalisation méritée, les Bretons ont pris l'avantage à peine quelques petites minutes plus tard, sur un penalty obtenu par Terem Moffi pour une faute d'un Predrag Rajovic décidément peu inspiré (64ème). D'un plat du pied droit, Yoane Wissa n'a pas tremblé pour placer les siens en tête au tableau d'affichage (1-2, 65ème).

Reims se saborde

Renversés, les joueurs du Stade de Reims ont ensuite craqué, à l'image de Moreto Cassama qui a vu rouge sur un gros tacle sur Pierre-Yves Hamel (70ème). Terem Moffi, très en vue, a alors mis fin à tout suspense, d'un tacle rageur du gauche (1-3, 80ème). Grâce à ce succès, le FCL grimpe à la seizième place du classement (7 points). De son côté, le Stade de Reims, qui a terminé la partie à neuf suite à l'expulsion d'Anastasios Donis en fin de match pour un tacle par derrière sur Thomas Monconduit (90ème), est retombé dans ses travers. Après le bon nul arraché sur la pelouse du leader rennais, le club champenois a concédé son cinquième revers de l'exercice. Toujours sans victoire après sept journées, la formation rémoise, dix-neuvième au classement (2 points), évite la place de lanterne rouge seulement à la différence de buts.

L'HOMME DU MATCH

Yoane Wissa : auteur du deuxième but de son équipe, sur penalty, l'ailier du FCL a été décisif dans le beau succès obtenu par son équipe en Champagne. Outre son but, il a beaucoup tenté (5 tirs), a été très difficile à prendre (7 dribbles réussis) et s'est montré très présent dans les duels (13 remportés, 3 tacles, 1 tir bloqué).

7e journée L1