L1

Nantes se rassure en dominant Brest (résumé)

par
Le FC Nantes a dominé le Stade Brestois 29 (3-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Ce dimanche après-midi, dans le cadre de la 7ème journée de Ligue 1, le FC Nantes a logiquement pris le meilleur sur le Stade Brestois (3-1). Grâce à ce deuxième succès de la saison, les Canaris se donnent un peu d'air dans le bas de tableau, grimpent à la 15ème place du classement (8 points) et reviennent à une petite unité du club finistérien, qui recule au 13ème rang (9 points).

Ligue 1 - 7e Journée

Nantes
3 - 12 - 0 Brest
R. Kolo 16'
L. Blas 30'
K. Bamba 79'
68' R. Faivre

En quête de points, les Canaris ont mis quelques minutes à rentrer dans leur partie. Le pressing impulsé par les Brestois peut en partie expliquer cette entame de match compliquée. Mais, après un premier quart d'heure globalement à l'avantage des visiteurs, les Canaris ont appuyé sur l'accélérateur. Mieux, les protégés de Christian Gourcuff sont parvenus à faire mouche sur leur première véritable occasion. Après un magnifique coup du sombrero puis un dribble de la tête, Marcus Coco a trouvé le poteau de Gautier Larsonneur d'une frappe croisée. À l'affût, Randal Kolo Muani a alors poussé le cuir dans les filets à bout portant, du pointu, sans se précipiter (1-0, 16ème). Malgré une timide réaction brestoise initiée par Romain Perraud (25ème), le FCN a continué sur sa belle lancée. Après un but refusé à Marcus Coco pour un hors-jeu de position (22ème), Ludovic Blas s'est chargé de réaliser le break à la demi-heure de jeu. Profitant d'une erreur de relance, et de la passivité de la défense brestoise, le numéro 10 nantais s'est infiltré plein axe et a trompé Gautier Larsonneur d'une frappe croisée dans le petit filet droit (2-0, 30ème). Efficaces, les Canaris sont ensuite passés tout près du 3-0 mais Fabio, à l'issue d'un contre côté gauche, a vu la transversale repousser sa tentative du plat du pied (44ème).

À voir aussi : Le film de Nantes - Brest

Au retour des vestiaires, le Stade Brestois, avec les entrées simultanées de Jérémy Le Douaron et Irvin Cardona, a affiché un meilleur visage. Après un gros raté de Romain Perraud (59ème), à la suite d'un très bon centre de Ludovic Baal, les protégés d'Olivier Dall'Oglio sont parvenus à réduire l'écart. D'une sublime frappe enroulée du pied gauche, sur coup-franc, Romain Faivre a trouvé la lucarne d'Alban Lafont pour relancer les débats (2-1, 68ème). Revigorés par cette réduction du score, méritée, les Brestois ont continué de pousser. Mais Kader Bamba, à peine entré en jeu (76ème), a mis fin à tout suspense en marquant de près, du plat du pied droit, à la réception d'un décalage parfait de l'autre entrant Moses Simon (3-1, 80ème). Sonné, le Stade Brestois n'a malgré tout pas abdiqué, se montrant encore menaçant, de la tête, par Irvin Cardona (84ème), puis Steve Mounié (85ème). En face, en toute fin de match, le FCN a flirté avec un quatrième but mais Moses Simon, d'une frappe enroulée du droit, a trouvé le montant de Gautier Larsonneur (90ème). Après quatre matches sans succès, dont trois défaites, les Canaris se rassurent enfin avec un succès mérité.

L'HOMME DU MATCH

Ludovic Blas : le numéro 10 des Canaris a rendu une copie solide sur le billard de la Beaujoire. Auteur du deuxième but du FCN, l'ancien joueur de l'En Avant Guingamp s'est avéré très précieux (41 ballons touchés, 95 % de passes réussies, 2 passes clés, 6 dribbles réussis) dans le jeu de son équipe. 

7e journée L1