L1

Le bon coup de Lens à Dijon (résumé)

par
Le RC Lens s'est imposé sur la pelouse du Dijon FCO (0-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Ce dimanche après-midi, lors de la 11ème journée de Ligue 1, le Racing Club de Lens s'est imposé sur la plus petite des marges sur le terrain du Dijon FCO (0-1). L'unique but de cette rencontre a été inscrit à la suite d'une énorme erreur d'Anthony Racioppi, le portier bourguignon.

Ligue 1 - 11e Journée

Dijon
0 - 10 - 1 Lens
23' A. Muinga

En quête de sa première victoire de la saison, le DFCO a bien entamé la rencontre. Les hommes de David Linarès, qui fêtait ses débuts en tant qu'entraîneur principal, ont été les premiers à se montrer dangereux. Ainsi, sur un corner, Bruno Ecuele Manga a placé une tête qui n'a pas attrapé le cadre de Jean-Louis Leca (5ème). Moussa Konaté s'est ensuite heurté au retour salvateur de Loïc Badé (12ème). Mieux inspiré dans l'utilisation du ballon, le club bourguignon a livré un début de match intéressant. Malheureusement, une boulette d'Anthony Racioppi est venue tout gâcher. Proche de sa ligne de but, l'ancien portier de l'Olympique Lyonnais a tenté une roulette devant Arnaud Kalimuendo, qui est finalement parvenu à ouvrir la marque contre le cours du jeu en contrant le dégagement du gardien suisse (0-1, 23ème). Sonné par ce but, le DFCO a mis de longues minutes à relever la tête. Il y est finalement parvenu en fin de période et Moussa Konaté, encore lui, a contraint Jean-Louis Leca à une belle parade sur une frappe croisée à ras de terre (41ème). Insuffisant toutefois pour revenir sur des Sang-et-Or appliqués, qui ont même eu la dernière occasion de ce premier acte sur un bon coup-franc botté des 30 mètres par Corentin Jean. Mais, cette fois, Anthony Racioppi a fait, et bien fait, le travail en s'interposant parfaitement (45ème+1).

À voir aussi : Le film de Dijon - Lens

Au retour des vestiaires, la partie a repris sur un rythme un peu plus intense. Ainsi, sur un coup-franc, Jordan Marié a rapidement dégainé la première banderille, hors cadre (47ème). Le RCL a répliqué via Florian Sotoca mais le joueur artésien a également manqué la cible à la réception d'un bon centre déployé par Jonathan Clauss (58ème). Les entrées de Gaël Kakuta et Ignatius Ganago après l’heure de jeu (66ème) ont ensuite dynamisé un peu plus le jeu des Sang-et-Or. L'ancien attaquant de l'OGC Nice a d'ailleurs été l'homme le plus en vue de cette fin de la partie mais s'est heurté à deux reprises à Anthony Racioppi (74ème, 90ème+4), qui a également préservé l'espoir de son équipe en faisant front sur une nouvelle tentative menaçante de Florian Sotoca (86ème). Un espoir qui s'est révélé vain puisque le DFCO n'a pu éviter un nouveau revers, malgré une ultime occasion franche pour Mama Baldé (90ème+6). Au classement, le club bourguignon reste bon dernier (4 points). Le RCL, lui, peut avoir le sourire. Avec son cinquième succès de l'exercice, le club artésien fait son apparition dans la première partie de tableau et grimpe au neuvième rang (17 points).

L'HOMME DU MATCH

Loïc Badé : Le défenseur central des Sang-et-Or a rendu une copie très propre en Bourgogne. Solide (6 dégagements, 3 tirs bloqués, 9 interceptions, 4 tacles) et très présent dans les duels (9 gagnés), il a aidé son équipe à conserver sa cage inviolée.

11e journée L1